Frédéric Jean, 1er de la poursuite à Bessans : « Je suis un peu déçu de ma prestation »

 

C’est l’autre vainqueur du week-end : le Bois d’Amonier Frédéric Jean a remporté la poursuite à Bessans. Pour Nordic Magazine, il revient sur cette victoire et analyse ses performances du début de saison.

 

Frédéric Jean, vous avez respectivement pris les 3e et 1re places du sprint et de la poursuite ce week-end lors du biathlon challenge de Bessans. Quelle est votre analyse sur ces deux courses ?
Je finis effectivement 3e du sprint et je gagne la poursuite. Il est vrai qu’une victoire ça fait toujours du bien au moral. Certes, ce n’était pas les Jeux olympiques ou les championnats du monde mais une victoire, c’est une victoire… Sur le sprint, je suis globalement satisfait de ma course, je tire à 9/10.


Cette victoire sur le circuit national doit forcément faire du bien au moral…

Je remporte cette course mais je suis un peu déçu de ma prestation. J’ai mal tiré avec un 15/20. Dans l’ensemble, cela n’a pas très bien tiré. Peut-être dû au froid car la température d’hier à Bessans était de -14 degrés, ainsi que la fatigue… 

 

 

Lors de la poursuite, vous commettez cinq fautes face aux cibles mais il semble que vous ayez trouvé les ressources sur les skis pour terminer en tête. La forme est donc là ?

Sur les skis, correct malgré une piste qui n’était pas à mon avantage avec de longues parties plates où je me sentais limité. Sur la poursuite, la course a pris une tournure particulière, ce qui fait la magie du biathlon puisqu’après les 2 tirs couchés, j’étais à 50’’ de la tête de course. Mais je me suis accroché sur mes tirs debout pour finalement ressortir du dernier tir avec deux autres coureurs. Le dernier tour de piste a été sympa avec une grosse attaque dans la dernière difficulté. Les sensations sur les skis étaient plutôt correctes car j’ai bien fini physiquement. 

 

Nous, sportifs jurassiens, nous nous respectons”

 

Quels sont vos prochains objectifs et rendez-vous à venir ?

Les prochains objectifs pour moi seront les courses de fin décembre aux Contamines avec tout le monde au départ, mais surtout une participation à l’IBU Cup de Bessans courant janvier. C’est pour moi l’occasion de retrouver le circuit international, ce sera donc l’objectif majeur. Le circuit est fermé au + de 26 ans en France, malgré mes résultats aux sélections, donc je veux bien marcher là-bas. 

 

Sur votre profil Facebook, vous le biathlète jurassien avez salué les résultats du combiné Jason Lamy Chappuis et de la fondeuse Anouk Faivre-Picon : solidarité jurassienne oblige ?

Oui j’ai salué mes collègues jurassiens pour leurs résultats du week-end car en tant que sportifs jurassiens, nous nous respectons. Jason est Bois d’Amonier, il habite proche de chez moi. Je me dois de l’encourager et Anouk est une amie très proche d’Aurore [Jean] et moi.


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade