Garmisch : Jacobsen gagne, Prevc menace Kraft

Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski, saut à ski,

Anders Jacobsen a remporté le concours de Garmisch-Partenkirchen dont les Français n’ont pas disputé la manche finale. Stefan Kraft reste leader de la Tournée des 4 tremplins, devant Prevc.

 

Grand beau temps à Garmisch-Partenkirchen en ce premier jour de 2015. La nuit de la Saint-Sylvestre, les athlètes ont été raisonnables. Ils n’ont pas veillé tard, car ils devaient disputer dans les meilleures conditions le KO System au programme de l’étape 2 de la Tournée des 4 tremplins.

Les deux Français engagés étaient en lice : Ronan Lamy-Chappuis allait affronter l’Allemand Richard Freitag et Vincent Descombes-Sevoie le Suisse Gregor Deschwanden (au saut d’essai, le Lucernois a réussi 1 m de mieux que le Chamoniard).  « Le saut d’essai n’est pas terrible, mais on a fait les corrections avec les vidéos. Vincent peut passer, c’est du 50-50, pronostiquait Gérard Colin, l’entraîneur de l’équipe de France, avant le coup d’envoi. Pour Ronan, ce sera plus dur. »

Le Saint-Gallois Simon Ammann, avait renoncé à participer à la qualification. Déjà à Oberstdorf, le quadruple champion olympique avait usé du privilège que lui octroie son statut de tête de série. Il échouait dans le bas de classement et allait s’engager dans un duel très serré contre le Japonais Noriaki Kasai. Un autre sauteur que l’on n’avait pas vu hier,  c’était l’Autrichien Gregor Schlierenzauer. Au saut d’essai du jour de l’An, il se positionnait deuxième, derrière Anders Jacobsen contre qui il allait sauter. Un autre KO System à surveiller allait opposer Koudelka à Prevc. Quant à Stefan Kraft, le leader, il allait sauter contre Vladimir Zografski.

 

Duels au soleil

C’est dans un paysage de carte postale que les meilleurs sauteurs du monde se sont fait face. Il y a forcément eu des victimes, notamment le Slovène Robert Kranjec (121 m) qu’a éjecté le Japonais Junshiro Kobayashi (122,5),  le Polonais Dawid Kubacki, le Slovène Jernej Damjan, neuvième de la Tournée…

Vincent Descombes-Sevoie n’a pas réalisé un bon saut (109,5 m), ce qui a bien aidé son adversaire Gregor Deschwanden, d’autant plus qu’il n’a guère brillé non plus (121 m) sur le tremplin allemand. Le Haut-Savoyard allait dès lors être privé de phase finale, tout comme Ronan Lamy-Chappuis, pourtant rapide à la table (114 m).

 

Facebook_Vincent

 

Par contre, c’est passé pour le Norvégien Anders Jacobsen (135,5 m), en état de grâce depuis le début de la Tournée, le Suisse Simon Ammann (138 m) qui a eu droit à une standing ovation après avoir effectué le saut le plus long, le Slovène Peter Prevc (136,5 m), Michael Hayboeck (134 m), Rune Velta (134 m), Stefan Kraft (132 m), Marinus Kraus, meilleur Allemand du premier round (132 m), devant Stephan Leyhe, Roman Koudelka, disqualifié la veille en raison d’une combinaison trop large (132,5 m) qui a rejoint la liste des lucky losers, à l’instar de Noriaki Kasai (3e avec 133,5). C’était bon aussi pour Anders Fannemel, Andreas Kofler, Piotr Zyla ou encore Kamil Stoch.

 

Le réveil allemand

Virtuellement, ils étaient une petite dizaine à pouvoir porter la couronne de Garmisch-Partenkirchen. La crème de la crème était positionnée aux avant-postes, dont trois Autrichiens dans le Top 10. Si Kraft restait alors leader provisoire après trois sauts (423,9 pts), il était suivi par Prevc (420,1) et Hayboeck (417,8). C’est dire que la bataille finale s’annonçait redoutable dans le Große Olympiaschanze.

Le public allemand qui est venu très nombreux dans l’arène bavaroise, a joué son rôle, en supportant le sauteur de Nickelhuette Aue, Richard Freitag, qui a sauté 134,5 m, après trois premiers sauts moyens, et occupé temporairement la tête du concours. Au final, il occupe la 9e place. Severin Freund a également répondu de belle manière à la pression qui est tombée sur l’escadrille allemande après Oberstdorf : 135,5 m.

La victoire est revenue à Anders Jacobsen (136,5) qui réalise une belle remontée, devant Simon Ammann (133 m) qui veut oublier sa chute et Peter Prevc (136 m), Gregor Schlierenzauer (139,5), Rune Velta.  Avec 135 m, Stefan Kraft, 8e de la première manche, a tenu son rang. Il occupe le 8e rang, mais conserve la tête du classement de la Tournée des 4 tremplins pour 1 point sur Peter Prevc.

 

 

 

Photo : Agence Zoom

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.