Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Garmisch : l’analyse des stars du jour

Nordic Magazine en direct de Garmisch : découvrez en exclusivité les réactions de Jacobsen, Ammann et Prevc. A lire aussi les confidences des Français.

 

Sous un froid soleil d’hiver, le public allemand a réchauffé l’atmosphère aujourd’hui à Garmisch pour la compétition du Nouvel An. Le champagne avalé hier a mis les spectateurs de bonne humeur et c’est avec une rare ferveur qu’ils ont encouragé leurs athlètes comme les grands noms que sont Ammann, Kasai ou encore Jacobsen.

Le public était donc euphorique lorsque les 10 derniers sauteurs se sont élancés en manche finale. Le suspense était à son comble, la tension palpable. Les Allemands retenaient leur souffle alors que les résultats étaient annoncés bien que leurs représentants soient hors jeu.

L'article continue sous la publicité
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique

 

 

pub

 

pub

 

On entendait la clameur monter lorsque la première place du concours a été attribuée à Jacobsen qui explosait de joie, serrant dans ses bras ses coéquipiers mais aussi ses rivaux Ammann, Schlierenzauer et Freitag.

 

La magie de Jacobsen

Jacobsen, sélectionné in extremis pour la Tournée mais auteur d’un brillant retour, déclarait par la suite : « J’ai passé un très bon Noël à la maison, ça m’a permis de me reconcentrer. Je me savais capable de faire des sauts d’un très haut niveau et en particulier sur ce tremplin. Il y a quelque chose de magique ici, j’y ai de très bons souvenirs et c’en est un nouveau. En ce qui concerne la Tournée, rien n’est joué je peux toujours accrocher le podium général mais l’important est d’y aller étape par étape, de reprendre confiance en moi après un début de saison difficile. »

Ammann, tout aussi heureux, confiait : « Je suis très heureux. Je me sentais bien et j’ai été content de voir le 1 s’afficher après mon saut. C’est encore un chapitre spécial dans mon histoire avec la Tournée après celui d’Oberstdorf où j’ai chuté. Je suis aussi content de ma technique, de mes sensations. En plus, c’était l’une des meilleures compétitions de la saison au niveau des conditions. »

Il continuait au micro de Nordic Magazine : « C’est super, j’ai eu un mauvais jour à Oberstdorf mais je me suis dit que je devais quand même continuer, essayer de travailler la technique. Aujourd’hui j’ai retrouvé un bon niveau. Je ne vais pas encore gagner la Tournée mais je peux essayer d’être sur le podium. C’est déjà sympa de jouer un rôle important. Cette saison pour moi c’est toujours de faire de mon mieux à chaque compétition et je ne sais pas encore du coup quand je prendrais ma retraite. »

L'article continue sous la publicité
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique

 

 

pub

 

pub

 

Quant à Prevc, tout près de prendre le leadership de la Tournée, il déclarait : « Je suis très content de ma performance. Ca a toujours été un tremplin compliqué pour moi ces dernières années mais aujourd’hui c’est différent, je suis venu plus fort et j’ai fait de bons sauts. »

 

Descombes-Sevoie relativise

Du côté français, le bilan est moins festif. C’est un Vincent Descombes-Sevoie déçu après un saut à 109,5 m en première manche qui nous confiait : « Hier ça allait bien. Aujourd’hui dès le premier saut d’essai, ça n’allait pas, c’est un peu dommage. On s’est reposé pourtant hier soir, les conditions étaient plutôt bonnes mais ça ne l’a pas fait ». Pourtant pas abattu, il conclut : « J’espère que ça ira mieux à Innsbruck. »

Ronan Lamy-Chappuis, auteur d’un saut à 114m qui n’a pu rivaliser avec celui de Freitag analysait : « Je suis bien à la table mais en l’air je ne fais pas ce qu’il faut, je vais trop vite contre la pente et ça me rabat assez vite. Y a quand même des choses pas trop mal et avec Innsbruck et Bischofshofen qui arrive ça me donne de la confiance pour la suite. »

 

L'article continue sous la publicité
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique

 

 

pub

 

pub

 

Duel Simon Ammann-Noriaki Kasai.

Duel Simon Ammann-Noriaki Kasai.

Duel Vincent Descombes-Sevoie/Gregor Deschwanden.

Duel Vincent Descombes-Sevoie/Gregor Deschwanden.

Simon Ammann lors de la conférence de presse.

Simon Ammann lors de la conférence de presse.

Anders Jacobsen.

Peter Prevc.

Peter Prevc.

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine

Facebook

A LIRE AUSSI

Combiné nordique

Ce mardi, la billetterie pour la coupe du monde de combiné nordique de Chaux-Neuve (Doubs) ouvre ses portes.

Biathlon

Pour la saison 2022/2023, l'IBU lancé trois nouvelles règles : la fin des Mondiaux dans le classement général de la coupe du monde, un...

Biathlon

Le Jurassien Quentin Fillon-Maillet débutera, ce mardi midi, sa saison 2022/2023 lors de l'individuel de Kontiolahti (Finlande). Un hiver qu'il entame avec la pancarte...

Ski nordique

Kontiolahti, Idre Fjäll, Lillehammer, Bessans et Santa Caterina : découvrez le programme complet de la semaine nordique.

Biathlon

Après 146 départs en coupe du monde, Antonin Guigonnat, 31 ans, a décidé de poursuivre sa carrière. Avec passion.

Biathlon

Ce lundi, à la veille de l'individuel d'ouverture de la coupe du monde de Kontiolahti (Finlande), les biathlètes se sont entraînés pour la dernière...

Ski de fond

Toujours pas d'Iivo Niskanen cette semaine en coupe du monde de ski de fond découvrez la sélection finlandaise pour Lillehammer (Norvège).

Combiné nordique

Découvrez les noms des combinés nordiques français retenus pour la coupe du monde de combiné nordique de Lillehammer (Norvège).