Garmisch : les Français se confient après la qualification

La neige cesse enfin dans la Bavière, le ciel s’éclaire quelque peu et le brouillard se retire sur le tremplin de Garmisch-Partenkirchen. La qualification se déroule sans accroc et sous une ferveur allemande impressionnante compte tenu que le stade n’est même pas à moitié plein, à peine 6000 spectateurs.

Anders Jacobsen, le Norvégien en regain de forme, s’impose au grand dam des supporters qui auraient préféré voir sur le devant de la scène Freitag ou Freund, 5e et 6e. Jacobsen confie ensuite que Garmisch est son « tremplin préféré », il s’y est d’ailleurs imposé il y a deux ans. A propos de sa victoire en qualification, il explique que cela lui permet « de retrouver confiance en lui ». Une confiance qui lui sera utile demain dans son duel face à Gregor Schlierenzauer.

 

« Je suis content »

Du côté français, Vincent Descombes-Sevoie saute à 119m et se classe finalement 31e. Il se confie à notre micro : « Je suis content même si mon 2e saut d’entraînement était meilleur. Mais c’est positif car les conditions n’étaient pas très bonnes. Il ne reste plus qu’à voir mon duel pour demain. » Et c’est contre le Suisse Gregor Deschwanden que le Chamoniard devra se qualifier pour la finale du concours de Garmisch-Partenkirchen.

A propos d’Oberstdorf où il est allé jusqu’en finale, il ajoute : « c’est aussi du positif bien que j’ai été déçu de mon premier saut, j’aurais pu faire mieux. Mais c’était une finale de plus et ça c’est bien. Je dois continuer comme ça, continuer de grapiller des places. »

Quant à son coéquipier Ronan Lamy-Chappuis, il se qualifie avec un saut à 113m et une 46e place. « Ce n’était pas un très bon saut, nous dit-il, mais je limite la casse. Les conditions étaient difficiles, je manque aussi un peu de relâchement mais j’espère que ça passera. » Heureusement pour le sauteur de Bois d’Amont, sa prédiction était juste. Il affrontera demain Richard Freitag.

 

Ronan Lamy-Chappuis

Ronan Lamy-Chappuis

Vincent Descombes-Sevoie.

Vincent Descombes-Sevoie.

Décompression pour le camp Français.

Décompression pour le camp français.


Bonus : en direct de Garmisch

Stefan Kraft.

Stefan Kraft.

Noriaki Kasai.

Noriaki Kasai.

Severin Freund.

Severin Freund.

Anders Jacobsen.

Anders Jacobsen.

Michael Hayboeck.

Michael Hayboeck.

Gregor Deschwanden.

Gregor Deschwanden.


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade


 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.