Gaspard et Jules Cuenot champions suisses de biathlon

e SC Bual Lantsch, organisateur des CS de biathlon 2015, n’a pas fait son travail à moitié. Le stade était parfaitement bien conçu, la neige tenait bien sur la piste et quelques centaines de spectateurs ont suivi ces championnats suisses de biathlon. Le dimanche, la finale de la Leonteq Biathlon Cup a vu 18 sportifs l’emporter dans leur catégorie respective.

Markus Regli, chef Biathlon chez Swiss-Ski, résume les choses ainsi : « Les Grisons parviennent même à faire mentir les prévisions météo. » Point de nuages ni de pluie pendant ces deux jours, donc, mais un ciel d’azur et un soleil radieux pour illuminer la région. La météo n’était pas la seule surprise de ces Championnats suisses de biathlon 2015. Ainsi, Gaspard Cuenot, le futur retraité du haut-niveau, a écarté les prétendus favoris pour enlever deux fois l’or au profit de La Brévine. Seules les sœurs Gasparin ont confirmé leur statut en remportant chacune les deux titres sans être inquiétées. Le frère de Gaspard, Jules Cuenod, a réussi à s’adjuger au moins l’un des deux titres possibles chez les juniors malgré son retrait prématuré. Severin Dietrich a d’ailleurs été l’auteur d’une véritable contre-attaque le dimanche.

championnat suisse biathlon

Cette saison, la Leonteq Biathlon Cup était structurée par de nouvelles catégories – Elite, Challenger et Kids, la relève continuant bien entendu de concourir par classes d’âge. L’expérience s’est révélée un succès. Susi Meinen, qui concourt également en Coupe IBU et en Coupe du monde depuis cet hiver, s’est adjugé la victoire au classement général avec deux points d’avance sur Ladina Meier-Ruge. Chez les hommes Lukas Bieri l’a emporté un peu plus nettement sur Kevin Russi. Chez les juniors, Sabine di Lallo et Severin Dietrich ont facilement fait main basse sur le titre. Chez les jeunes les plus âgés, la victoire est revenue à Elisa Perini et à Joscha Burkhalter. Dans la catégorie d’âge inférieure, on a vu s’imposer deux membres du Leonteq Biathlon Junior Team : Flavia Barmettler et Sebastian Stalder.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.