Glückwunsch an die deutschen und österreichischen Athleten

Après les manches précédentes Einsiedeln (Sui), Winterberg (All), Oberwiesenthal (All), Seefeld (Aut), Pedrazzo (Ita) et Kranj (Slo), Chaux-Neuve accueillait le week-end dernier la 7e et dernière étape de la Coupe OPA (Organisation des Pays Alpins). Il fallait parler Allemand pour féliciter les vainqueurs.  Que ce soit en combiné nordique ou en saut spécial, les athlètes germanophones ont dominé de la tête et des épaules les compétitions.
Sur le HS 118 de la côte feuillée, les conditions étaient optimales.  Les meilleurs sauteurs se sont régalés.  Le très bon travail de l’équipe d’organisation pour préparer la piste de fond, malgré les conditions climatique très printanières, a permis aux meilleurs fondeurs de s’exprimer dans de très bonnes conditions.

Combiné Nordique 

En combiné nordique, deux épreuves Gundersen étaient au programme, le samedi sur 10 km, le dimanche sur 5 km. Distances différentes, configurations de course différente.
Le samedi sur 10km, les meilleurs fondeurs ont réussi à combler leur retard sur les meilleurs sauteurs.  L’Autrichien Thomas Wolfgang Joebstl, auteur du 14e saut, partait avec un retard de 1’11. Au fil des 5 tours de piste, il revenait sur la tête de course et devançait l’Italien Raffaele Buzzi et l’Allemand Tom Lubitz partis en deuxième et première position.
Tom Balland

Tom Balland

Côté Français, Edgar Vallet réalisait un superbe saut qui le plaçait en 12e position.  Très sagement, le staff des bleus choisissait de ne pas inscrire le jeune Pontissalien (pas encore 14 ans) sur la course de ski de fond, la distance à parcourir étant beaucoup trop longue pour son jeune âge.
C’était à ses aînés de défendre les couleurs nationales.  Motivés par leurs supporters venus les encourager, ils réalisaient leurs meilleurs résultats de la saison en Coupe OPA :
Antoine Gérard 11e, Tom Balland 20e, Lilian Vaxelaire 21e, Laurent Muhlethaler 22e, et Thomas Strappazon 27e rentrent dans les points.
Le dimanche sur 5km, place aux sauteurs sur ce format. D’autant que le meilleur au tremplin écrasait le concours de sa classe.  Avec un saut à 116,5 m et des notes de juges très hautes, l’Autrichien Janni Reisenauer  s’élançait sur la piste du Lernier avec 42″ sur son compatriote Philipp Kreuzer et 53″ sur l’Allemand Tom Lubitz.
Autant dire qu’il pouvait gérer sa course. Au terme des 5 km, il remporte la victoire devant les deux Allemands Tom Lubitz et Phillip Mauersberger.
Côté Français, Laurent Muhlethaler et encore une fois Edgar Vallet réalisent les meilleurs sauts (13e et 16e).
A l’issu de la course de fond, ls sont trois à rentrer dans le top trente : Laurent Muhlethaler 18e, Antoine Gérard 21e, Nicolas Didier 24e.
Laurent Muhlethaler

Laurent Muhlethaler

Saut Spécial

Deux compétitions également pour le saut spécial (sur le même format, deux sauts de compétition).
Le samedi 
Malgré une bise importante la compétition s’est réalisée dans de très bonnes conditions.  Les sauteurs allemands ont démontré leur suprématie en trustant 8 des 11 premières places.
Seuls trois Autrichiens s’insèrent aux 5e, 7e et 8e places.
Le podium était donc entièrement allemand avec à la première place Paul Winter (sauts à 111,5m et 114m), David Siegel sur la deuxième marche et Martin Hamann sur la troisième.
Les Français se sont efforcés de bien faire devant leurs supporters, la mission était difficile et seul le Vosgien Paul Brasme (sauts à 104,5m et 99,5m) réussissait à prendre une place dans le top 40 ( 34e).
Jérémy Pointu, le sauteur de Chaux-Neuve, échouait à la 41e place (97 m et 101,5 m) et Luc Claret Tournier à la 44e (94 m et 101 m).
Le dimanche
Temps très calme et très ensoleillé pour l’épreuve dominicale. On prend les même et on recommence ?  C’était sans compter sur les adversaires des sauteurs allemands.
Probablement piqués au vif par les prestations des sauteurs d’Outre-Rhin (et sûrement sermonnés par leurs coaches), la révolte des athlètes des autres nations était évidente dés le premier saut.  A ce jeu, les Autrichiens allaient se montrer les meilleurs. Elias Tollinger (113,5m et 115m) et Patrick Streitler (114,5m et 111,5m) réalisent le doublé.
Seul l’Allemand Dominik Maylaender (113 m et 110,5 m) réussi à privé l’Autriche du triplé, Phillip Aschenwald (111 m et 112 m), le troisième Autrichien échouant à seulement 1,4 points de la troisième marche du podium.
A noter également la belle révolte des athlètes Suisse qui prennent les 8ème et 9ème places (Killian Peier et Gabriel Karlen).
Le podium saut

Le podium saut

Les Français ont haussé leur prestation sans toutefois réussir à se mêler à la lutte pour les places d’honneur.  Seul Jérémy Pointu (notre photo) (107 m et 104 m) réussi à se distinguer en prenant une 24e place encourageante. Paul Brasme et Jonathan Learoyod rentrent dans le top 50 ( 43e et 50e).
Laissons le mot de la fin au sauteur Gabriel Karlen. Il a fait parvenir ce tweet aux organisateurs  : « Comme chaque année, Chaux-Neuve était la plus belle compétition de toute la saison de Coupe OPA ! Super préparation, merci à toute l’équipe ! »
Les classements de la finale et de la saison de la coupe OPA sont disponibles sur le site www.ewoxx.com
Photos : Clémence Gindre

Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade


 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.