Goms : notre reportage du relais masculin

SKI DE FOND – Reportage à Goms lors du relais clôturant les championnats du monde juniors en Suisse.

 

Le soleil perce sur Goms c’est l’heure de l’épreuve finale de ces mondiaux juniors.  Camille Laude prend brillamment le départ chez les Français en suivant facilement le rythme d’Harald Amundsen dans le premier tour. La grosse performance du premier relais vient de la Suède qui aligne son meilleur classiqueur d’entrée. Il s’échappera même dans le deuxième tour en passant le relais avec 11 secondes d’avance sur les poursuivants. La France est là dans le match à 12 secondes.

Dans le deuxième tour le champion du monde junior du 10 km classique prend les choses en main pour revenir sur le Suèdois. Hugo Lapalus tient le rythme. Dans le deuxième tour la Suède est repris. La Russie est revenue de l’arrière et se place à nouveau dans la course au podium. Jon Rolf Skamo Hope s’échappe dans la dernière bosse avec le Russe, la France et les États Unis suivent quelques mètres derrières.
Dans le troisième relais, les plus forts se nomment Havaard Moseby et Tom Mancini. Le Français reste à l’abri dans le premier tour, le Russe battant n’est jamais lâché. Tom Mancini tente de faire la différence dans la dernière bosse pour lancer Pierre Tichit dans un fauteuil. Trois nations sont nettement en tête. Derrière les États Unis, l’Italie et l’Allemagne suivent à plus de 30 secondes.

C’est parti, dernier tour. Le Norvégien connaît ses qualités de sprinteur et décide de laisser Pierre Tichit faire le boulot. Ce qui était prévisible arrive. Les États Unis reviennent dans la course au podium. On croit même que l’Allemagne et l’Italie vont rentrer. Le Jurassien n’a pas le choix que de prendre les devants, il est débordé dans la grande bosse par la Norvège, la Russie et les États Unis. Le coureur américain bluffant cherche aux fonds de ses ressources. Lippert attaque dans la dernière bosse et offre le titre à la Norvège. Les États Unis devancent la Russie au terme d’un final très serré. Pierre Tichit remarquable de courage vient couper la ligne en quatrième position.

La France est cette année au pied du podium, mais peut être fière de faire partie des meilleures nations mondiales, au côté des jeunes Norvégiens, des Russes et aujourd’hui des Américains qui montrent pour une des premières fois de leur histoire nordique, le potentiel de leur réservoir.

 

  

 

Photos : Léo Mignerey


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade


 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.