GTJ 200 : ce qui attend les coureurs le 4 mars

SKI DE FOND – La soirée de présentation de la GTJ 200 version 2016 a réuni la famille du nordique à Pontarlier ce vendredi soir. Et permis de découvrir les nouveautés de l’édition 2016 au départ de Giron le 4 mars prochain.

 

La course de ski la plus longue du monde se déroulera les 4 et 5 mars prochains entre Giron dans l’Ain et Villers-le-Lac dans le Doubs. 200 km découpés en un prologue de 15 km et une (très) longue distance de 185 km le lendemain : voilà le programme de la GTJ 200 version 2016.

La soirée de présentation de cette course qui « s’inscrit dans le calendrier des grands événements mondiaux du nordique », selon les mots de madame le maire de Villers-le-Lac, a réuni la famille du nordique à Pontarlier ce vendredi soir. Une salle des Capucins comble pour se mettre dans l’ambiance avec la rediffusion des reportages de Nordic TV, France 3 Franche-Comté et le film officiel réalisé par Jean-François Bourgine et son équipe : son frère Philippe et Anne Corcelle. Plus de 30 minutes d’émotion, de belles images et de frisson.

Voir le film officiel de la GTJ 200

Revoir les photos de la GTJ 200 en 2015

Revoir le film de Nordic TV :

Naturellement, de nombreux athlètes étaient présents pour ce lancement officiel. Xavier Thévenard et Didier Roy, vainqueurs au bout de l’effort ont comme d’autres, revécu leur périple sud nord à travers le massif jurassien via les images diffusées. « Ça remotive de voir ces vidéos », commentait Xavier Thévenard au micro de Ludovic Collet et du chef d’orchestre Patrick Bohard. « On a vécu des moments intenses sur cette course : des bons comme des mauvais, soulignait Didier Roy. Le côté partage en intégrant une troisième personne, en l’occurrence François Rosset qui nous a formé tous les deux, était important à mes yeux.»

 

Voir le teaser de la GTJ 200 2016 :

Pour le second des deux premières éditions Sacha Devillaz, cette présentation a surtout été l’occasion de réveiller son envie de skier : « J’ai des fourmis dans les jambes, souriait le Vallorcin. J’ai demandé à François d’Haene s’il souhaitait revenir, mais il m’a dit qu’il faisait la Pierra Menta cette année. J’ai donc trouver un autre partenaire ! »

GTJ200-1-Roy-Thevenard54fb3a357bec1.jpg

Xavier Thévenard et Didier Roy sur la ligne d’arrivée l’an passé.

7 km de moins

 

« L’an passé, on a fait finalement 207 km, remarquait Patrick Bohard. Du coup, on a revu la fin du tracé pour créer une arrivée sur le magnifique site du Meix Lagor, un endroit fabuleux au milieu d’une clairière. »

Pour le reste, le nombre d’équipes passent de 87 à 130 équipages de trois personnes : deux coureurs et un accompagnateur dont le rôle est crucial. « Nous étudierons naturellement le CV sportif des candidats car on reçoit beaucoup de demandes, notamment d’ultra-traileurs mais qui ne savent pas skier », éclairait le patron de l’épreuve qui compte sur une solide équipe autour de lui pour organiser cette course unique sur trois départements, deux régions et deux pays.

Au niveau de l’animation, Ludovic Collet recevra le renfort de deux speakers de choc : Thierry Champenois et Sébastien Jouanneau.

A noter que le nouveau site de la GTJ 200 sera prochainement mis en ligne ICI.


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade


 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.