Guillaume Lalevée : « Les vacances sont synonymes de voyages et de dépaysement »

A 29 ans, le fondeur du SC La Bressaude et du team Fischer est un amoureux de son territoire, notamment pour l’entraînement estival comme hivernal. Mais pendant les vacances, cet excellent classiqueur, 2e de la Mara derrière Remo Fischer en mars dernier, recherche surtout le dépaysement : d’ailleurs il répond à ce questionnaire estival depuis l’Equateur.

 

 

– L’été en trois mots pour vous, c’est ?

L´été pour moi, c´est vacances, voyage (suis d´ailleurs actuellement en équateur), et entrainement.

 

– Période estivale rime souvent avec préparation physique. Où en êtes-vous sur ce point précis ?

Niveau entrainement, je suis actuellement dans une phase où je cherche à faire le maximum de séances, de diversifier aussi en faisant du vélo, du ski-roues, du footing, un peu de muscu… Période classique de volume.

 

– Ski-roues, musculation, trail, course à pied, vélo, VTT… Quelle activité préférez-vous et pourquoi ?

J’aime beaucoup le vélo de route, en général j’attends septembre pour le ski-roues, le geste du ski ne me manque pas trop en été…

 

– Votre destination préférée pour l’entraînement estival ?

Mon terrain favori d’entrainement reste les Vosges, je trouve tous les reliefs qui m’intéressent, beaucoup de possibilités pour rouler ou courir en montagne. Et puis j’adore tout simplement ma région.

 

Capture-d-ecran-2013-07-17-a-11.11.35.png

 

– … et pour les vacances ?

Pour les vacances, je recherche le dépaysement, mer, montagne, soleil…

 

– En matière de télé, vous êtes : L’amour est dans le pré, Secrets d’histoires ou Fort Boyard ?

En matière de TV, j’apprécie les émissions qui incitent au voyage: Thalassa, Faut pas rêver. Un peu le bricolage type La maison france 5 ou Déco.

 

– Etes-vous en mode solo à l’entraînement ou au sein d’un team ou d’un groupe de copains ?

A l’entrainement, je varie beaucoup les modes de fonctionnement: seul, à deux, en groupe…

 

 

 

– A part vous entrainer, vous faites quoi l’été ?

A part l’entrainement et les vacances, je ne fais pas grand chose d’autre… c’est déjà pas mal.

 

– Que n’oubliez-vous jamais dans la valise pour partir en stage ?

J’essaye de ne jamais oublier un bon roman policier dans ma valise.

 

– En parlant de stage, quel pire colocataire avez-vous eu à fréquenter ?

Je pars peu en stage depuis que je suis sénior, je m’entraine beaucoup seul.

 

– Quelle question n’avez-vous pas aimé ?

Merci pour ce questionnaire sympathique.