Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Harald Oestberg Amundsen, Ski de fond, Biathlon, Combiné nordique, Saut à ski, Ski nordique, Nordic Mag, Nordic Magazine
Harald Oestberg Amundsen (NOR) - Thibaut/NordicFocus

Ski de fond

Harald Oestberg Amundsen peut-il gagner sa place pour les Jeux de Pékin ?

Harald Oestberg Amundsen impressionne tout le monde depuis qu’il a intégré l’équipe nationale. Mais le fondeur norvégien de 22 ans, confronté à une forte concurrence interne, n’est pas certain de partir en Chine en février prochain.

Harald Oestberg Amundsen : trop juste pour disputer les Jeux olympiques ?

Depuis sa médaille de bronze au 15 km libre des Mondiaux d’Oberstdorf l’hiver dernier, Harald Oestberg Amundsen est sur un petit nuage. Alors qu’il va souffler ses 23 bougies ce samedi, le Norvégien, actuellement en stage dans les Alpes italiennes, continue de progresser au fil des mois. « Je me suis vraiment bien entraîné au printemps et en été », a-t-il indiqué à TV2. Il a notamment terminé 3e à l’Holmenkollen Skishow, la première compétition estivale de l’année.

Il peut d’ailleurs compter sur les éloges de son entraîneur, Eirik Myhr Fossum, impressionné par les performances de son athlète.

Sur le circuit depuis 2018, Amundsen est un skieur complet et enchaîne les très bonnes prestations en skate. 8e à Falun (Suède) sur le 15 km en début d’année, il semble être un candidat redoutable cette saison pour décrocher des podiums.

Interrogé sur la question d’intégrer Amundsen ou non à la délégation qui s’envolera pour Pékin en 2022, Eirik Myhr Fossum a déclaré : « Sa sélection serait pertinente. Bien qu’il ait jusqu’à présent été meilleur en libre, et que le programme soit peut-être mieux adapté aux plus forts en classique, je ne serais pas surpris s’il se tient sur la ligne de départ. »

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

Harald Oestberg Amundsen, ski de fond, saut à ski, biathlo, ski nordique, Nordic Mag, Nordic Magazine
Harald Oestberg Amundsen (NOR), Simen Hegstad Krueger (NOR), Adrien Backscheider (FRA) – Modica/NordicFocus.

Un programme donc peut-être moins à sa convenance, mais pas de quoi faire douter le jeune Norvégien. « Les Jeux olympiques sont bien sûr un rêve. Mais avec seulement huit places disponibles, ce sera dur d’y parvenir », a-t-il fait remarquer. Surtout que, l’hiver dernier, ils étaient déjà 13 fondeurs à courir en coupe du monde.

Pour l’instant, Amundsen veut se concentrer sur l’ouverture de la saison et semble déjà se fixer de grandes ambitions pour le Tour de Ski.


Les cinq dernières infos

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique

Facebook

A LIRE AUSSI

Ski de fond

Thibaut Chêne, qui a pris la tête des sprinteurs de l'équipe de France de ski de fond au printemps, fait le bilan du stage...

Ski de fond

A compter de ce 1er juillet, le constructeur Ford devient partenaire automobile de l'équipe nationale suédoise de ski de fond.

Ski de fond

Ski de fond : « Je ne voulais pas me retirer en étant dégoûté du ski de fond », avoue Théo Deswazière Il y a...

Ski de fond

Dès la rentrée scolaire d'août, Alexis Jeannerod, 31 ans, prendra la responsabilité de l'équipe de ski de fond du Giron Jurassien des moins de...

Ski de fond

Les deux fondeuses suédoises se rendront, le mois prochain, au col de Lavazè (Italie) pour un stage d'altitude.

Ski de fond

Début 2023, les sapeurs-pompiers disputeront leurs championnats de France aux Plans d'Hotonnes après deux années d'annulation.

Vu de Norge

Avec Vu de Norge et nulle part ailleurs, retrouvez toute l’actualité nordique norvégienne.

Ski de fond

6:27. A la fin du mois de mars, à quelques jours de la Reistadløpet et de l’Ylläs-Levi, dernière course de la saison, Théo Deswazière...