Hélène Marcouyre : « Je ferai tout pour remporter la Forestière dimanche »

Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski, saut à ski,

Après Fanny Bourdon et Coralie Redelsperger, rencontre avec Hélène Marcouyre (team BH sr Suntour KMC) à trois jours de la Forestière qu’elle a remportée l’an passé. L’expérimentée marathonienne s’attend à une belle bagarre pour défendre sa victoire et surtout gagner le maillot tricolore.

 

Hélène Marcouyre, avant de vous imposer sur cette grande classique VTT longue distance, cette course représentait-elle quelque chose de particulier à vos yeux ?

Le Forestière est une course mythique en France. Elle allie longue distance et parfois le dépassement de soi quand les conditions météos ne sont pas favorables.

 

De 2010, 2011 et 2012, quelle est selon vous la plus prestigieuse victoire et pourquoi ?

2012 incontestablement, pour moi. Il faisait beau et les jambes étaient là.

 

Le VTT féminin -hormis les exploits de la championne olympique et du monde Julie Bresset- n’est guère médiatisé. Comment renverser la tendance ?

Je crois qu’il va être difficile de renverser la tendance. Pourtant, les filles courent sur les mêmes parcours que les hommes et sur les mêmes temps de course donc il y a autant de mérite. Le VTT en général manque de médiatisation alors que nous avons deux grands patrons du VTT mondial en France avec Julie Bresset et Julien Absalon. Il y a un gros travail de communication à faire à ce niveau là. le VTT est pourtant un sport pratiqué par de nombreuses personnes car les épreuves de masse attirent du monde. 

 

Le VTT en général manque de médiatisation

 

Le VTT, qui plus est le XC marathon, véhicule une image plutôt masculine. Vous sentez-vous un peu garçon manqué ?

Non, pas du tout. Je ne pense pas que les garçons qui courent avec nous nous voient de cet oeil là. Au contraire, c’est l’avantage de nôtre sport de se retrouver hommes et femmes ensemble. C’est à nous aussi de faire attention à être féminines quand nous ne sommes pas sur notre vélo. Les équipementiers cyclistes ont des gammes prévues pour nous avec des coupes de vêtements qui nous mettent un peu plus en valeur. c’est sûr que quand on fini une course plein de boue ce n’est pas très féminin mais il parait que la boue, c’est bon pour la peau !

 

Quelles sont les principales différences de pilotage entre les hommes et les dames ?

Les femmes pilotent plus en finesse. Les hommes pilotent plus en force. Et encore que cela dépend car certaines femmes vont avoir le même type de pilotage qu’un homme. Notre finesse peut nous avantager plus dans les montées techniques où l’adhérence est minime à cause de la boue ou des cailloux car comme nous avons moins de force, nous recherchons plus l’adhérence en ayant un pédalage plus rond alors qu’un garçon va pédaler plus saccadé et va perdre l’adhérence. Mais cela dépend vraiment des pilotes. Nous sommes tous très différents.

 

Qui remportera la Forestière 2013 le 22 septembre ?

Je ferai tout pour que ce soit moi !

 

Notre photo : Hélène Marcouyre est le tenante du titre sur La Forestière. En plus d’un potentiel doublé dimanche, elle peut viser aussi la tunique bleu-blanc-rouge.