Héroïque, Martin Fourcade retrouve le podium à Kontiolahti

BIATHLON - Malade durant la semaine, Martin Fourcade a affiché un visage offensif pour monter sur le podium de la mass-start de Kontiolahti. Il a surtout creusé l'écart sur son dauphin Johannes Boe.
Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski, saut à ski,

BIATHLON – Malade durant la semaine, Martin Fourcade a affiché un visage offensif pour monter sur le podium de la mass-start de Kontiolahti. Il a surtout creusé l’écart sur son dauphin Johannes Boe.

 

Martin Fourcade est de retour ! Forfait sur le sprint de Kontiolahti, victime d’une gastro qui l’a perturbé toute la semaine, le numéro un mondial du biathlon a sorti une grosse course pour monter sur la deuxième marche du podium de la mass-start.

BIATHLON - Malade durant la semaine, Martin Fourcade a affiché un visage offensif pour monter sur le podium de la mass-start de Kontiolahti. Il a surtout creusé l'écart sur son dauphin Johannes Boe.

Martin Fourcade (FRA).

BIATHLON - Malade durant la semaine, Martin Fourcade a affiché un visage offensif pour monter sur le podium de la mass-start de Kontiolahti. Il a surtout creusé l'écart sur son dauphin Johannes Boe.

Martin Fourcade (FRA).

En Finlande, malgré deux fautes au premier tir couché, Martin Fourcade a serré la vis au pas de tir pour ne plus lâcher une balle ensuite. Engagé dans le dernier tour de piste avec le Russe Anton Shipulin, vainqueur du sprint, Fourcade voyait ensuite revenir Julian Eberhard comme un boulet.

 

L’Autrichien s’imposait suite à une petite chute de Shipulin sur la dernière passerelle. Le Russe, à 19/20, se contentait d’une troisième place devant un public russo-finlandais tout acquis à sa cause. Mais, fair-play, le Russe saluait de suite Eberhard qui s’excusait sur la ligne d’arrivée…

BIATHLON - Malade durant la semaine, Martin Fourcade a affiché un visage offensif pour monter sur le podium de la mass-start de Kontiolahti. Il a surtout creusé l'écart sur son dauphin Johannes Boe.

Julian Eberhard (AUT).

BIATHLON - Malade durant la semaine, Martin Fourcade a affiché un visage offensif pour monter sur le podium de la mass-start de Kontiolahti. Il a surtout creusé l'écart sur son dauphin Johannes Boe.

Julian Eberhard (AUT), Anton Shipulin (RUS).

 

“Une des plus belles courses de sa carrière”

« Je me suis fait peur sur ce premier tir, détaillait le patron du biathlon sur L’Equipe. Mais j’ai su corriger le tir ensuite. ça reste une jolie course compte-tenu des conditions de la semaine. Cette seconde place m’aurait frustré dans beaucoup de situations mais là, je m’en contente. »

« C’est sans doute une des plus belles courses de la carrière de Martin vu les conditions. Franchement, on aurait signé pour un Top 10, et je ne pensais pas qu’il aurait la force de tenir sur 15 km », se réjouissait, épaté, Stéphane Bouthiaux, l’entraîneur de l’équipe de France.

Mais au-delà de ce podium, appuyé par le meilleur temps de ski un cheveu devant Julian Eberhard, Martin Fourcade réalise une superbe opération au général de la coupe du monde. En creusant notamment l’écart (888 points contre 845) sur Johannes Boe passé à côté de sa mass-start (19e).

A cinq courses individuelles de la fin de saison, Fourcade conforte de fort belle manière son maillot jaune.

 

Photo : L’Equipe

Les résultats :

 

Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski, saut à ski, tremplin des Tuffes

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.