Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Hochfilzen : Dahlmeier imbattable, Braisaz 5e

BIATHLON – Aujourd’hui, Laura Dahlmeier est imbattable. Elle s’impose sur la poursuite. La meilleure Française du jour est Justine Braisaz, 5e. Cette course a aussi marqué le retour au premier plan de la triple championne olympique Darya Domracheva qui se pare d’argent devant Gabriela Koukalova.

 

 

L'article continue sous la publicité
pub

Avec 25sec de retard sur Koukalova et 21sec sur Dahlmeier, Anaïs Chevalier pouvait sans prétention espérer la médaille d’or si son tir et son ski étaient au rendez-vous.

 

Parties en tête, la Tchèque Koukalova et l’Allemande Dahlmeier travaillaient ensemble sur le premier tour pour ne pas voir remonter leurs poursuivantes. Sur le premier couché, elles se livraient un duel des plus relevés. Mais une faute pour l’Allemande et un problème de carabine ainsi que deux fautes pour la Tchèque leur faisaient perdre leur précieuse avance alors qu’Anaïs Chevalier faisait le plein et repartait à 6sec de Dahlmeier.

Derrière, Marie Dorin-Habert revenue au contact de sa compatriote partait faire un tour de pénalité alors que Célia Aymonier repartait 4e avec un 5/5. Justine Braisaz, elle aussi, fait le plein sur le premier tir et gagne ainsi presque 10 places, remontant dans le top 20.

 

L'article continue sous la publicité
pub

Mais sur les skis, Dahlmeier va plus vite et fait cavalier seule. Pendant ce temps, Makarainen et Célia Aymonier remontent sur Anaïs Chevalier. Lucide, la Française fait de nouveau le plein, tout comme son adversaire en tête de course. Makarainen ne craque pas non plus et repart 3e en compagnie de SanFilippo, Kuzmina, Dorin Habert et Koukalova. Aymonier et Braisaz, elles, vont tourner et ressortent 14e et 20e.

 

 

L'article continue sous la publicité
pub

A mi-course, Anaïs Chevalier est donc 2e, à 15sec de la première place mais avec une petite avance de 3sec sur le groupe de poursuivantes. Avance qu’elle perd sur le troisième tour, se faisant rattraper par ce groupe de chasse de 5 biathlètes.

Au premier debout, l’Allemande Dahlmeier ne craque pas. Elle repart avec le plein tout comme Makarainen. Koukalova, Chevalier et Dorin-Habert partent tourner et perdent le contact alors que Darya Domracheva fait une incroyable remontée vers la 3e place.

Les Françaises repartent pour l’avant-dernier tour groupées de la 7e à la 10e place.

 

Vient le dernier tir. La pression sur les épaules de Laura Dahlmeier ne la fait pas ployer. Elle fait de nouveau le plein et repart seule en tête avec plus de 8sec d’avance sur Darya Domracheva, auteur d’un 20/20 et d’une terrible remontée depuis la 27e position. Derrière, Gabriela Koukalova compte bien tenter d’aller chercher ses concurrentes dans sa ligne de mire.

L'article continue sous la publicité
pub

Côté français, les tirs debout auront coûté chers. Les Tricolores perdent le podium et repartent de nouveau groupées dans le top 10.

 

Malgré tous leurs efforts, Domracheva et Koukalova n’iront finalement pas chercher Dahlmeier qui s’adjugent sa première médaille d’or individuelle de ces mondiaux après sa victoire en relais mixte et sa médaille d’argent sur le sprint. Elle conserve ainsi son titre et sa place de leader mondiale.

L'article continue sous la publicité
pub

Darya Domracheva, revenue de grossesse, fait une course incroyable avec le 20/20 et un temps de ski énorme, remontant de la 27e à la 2e place.

Elle déclare ensuite : « Je ne m’y attendais pas au départ, j’avais un gros dossard. Mais je me suis concentrée sur ma course, j’ai fait le boulot et je suis tellement contente de ce que j’ai fait. ça paraissait impossible de revenir sur le podium mais je l’ai fait. »

Gabriela Koukalova complète le podium.
Derrière, grosse bataille pour la 4e place finalement adjugée à la Russe Starykh. Justine Braisaz (revenue de la 28e position) termine 5e devant Marie Dorin Habert. Kaisa Makarainen, qui espérait la médaille, finit 7e. Les deux autres Françaises complètent un joli bilan d’ensemble avec Célia Aymonier et Anaïs Chevalier, aux 9e et 11e places, séparées par Dorothea Wierer.

 

Photos : Biathlon world –

L'article continue sous la publicité
pub

La vidéo de la course : 

 

L'article continue sous la publicité
pub
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, Ski de fond, Ski nordique, Saut à ski, Saut spécial, Combiné nordique, Nordic Magazine, Sports d'hiver

Facebook

A LIRE AUSSI

Rollerski

Du Blinkfestivalen en Norvège au Martin Fourcade Nordic Festival, quels seront les événements de l'été ? Voici une première liste des temps forts.

Biathlon

La Suédoise Hanna Öberg n’a pas passé une saison tranquille et a souffert d'un manque d'énergie entre les compétitions. Son entraîneur Johannes Lukas, donne...

Planète Blanche

Toutes les semaines, retrouvez l’actualité – qui se veut la plus exhaustive possible – des sports blancs sur Nordic Magazine.

Biathlon

Les biathlètes en stage dans le Kamtchatka ont pris le départ du dernier marathon de ski de fond de l'hiver en Russie.

Biathlon

Dans un entretien accordé à Nordic Magazine, Siegfried Mazet, l'entraîneur tricolore du tir norvégien, revient sur les soucis de carabine ayant escorté l'hiver de...

Biathlon

Dans un entretien accordé à Nordic Magazine, Siegfried Mazet, l'entraîneur tricolore du tir norvégien, revient, en dehors du duel Sturla Holm Lægreid/Johannes Thingnes Boe,...

Biathlon

Le tir réalisé par Emilien Jacquelin lors de la poursuite des championnats du monde de Pokljuka (Slovénie) a été un grand moment de la...

Biathlon

Dans un entretien accordé à Nordic Magazine, Siegfried Mazet, l'entraîneur tricolore du tir norvégien, revient sur la saison historique réalisée par ses biathlètes. Le...