Hochfilzen : Domracheva met fin à la domination de Berger

A Hochfilzen, ce n’est pas Tora Berger qui a gagné le sprint. Elle ne peut pas vaincre à tous les coups. Elle est remplacée par sa grande rivale, la Bélarusse Darya Domracheva, sur la plus haute marche du podium. Marie Dorin-Habert est la meilleure Française, elle se classe 10e.

 

downloader-13.php.jpeg

Marie Dorin-Habert signe le 10e temps (© Stanko Gruben/Agence Zoom)

 

Hier après-midi, la Bélarusse Darya Domracheva, n°2 mondiale la saison dernière, a vécu sa première victoire de l’hiver lors du sprint dames 7, 5 km, devant la Finlandaise Kaisa Mäkäräinen à 4,7 secondes, en 22 minutes 24 secondes 7 dixièmes. Troisième, la Norvégienne Tora Berger, a été reléguée à 12,9 secondes.

Domracheva signe la 9e victoire de sa carrière, elle met fin du coup à la belle série de Berger qui, la semaine dernière en Suède, s’est offerte les trois premières courses. Celle-ci conserve néanmoins sa première place au classement général de la coupe du monde. Elle possède une légère avance (28 points) sur sa rivale bélarusse.

downloader-14.php

 

La Bélarusse Darya Domracheva met un terme à la domination de Berger (© Stanko Gruben/Agence Zoom)

 

La première Française s’appelle Marie Dorin-Habert. Elle a été parfaite au tir et termine dans le top 10, puisque 10e justement avec 48 sec 7/10 de retard sur la lauréate. La Dauphinoise enregistre là son meilleur résultat de l’année. Il lui reste encore des marges de progression sur les skis.

 

Anaïs Bescond, forte sur les skis”


Belle prestation également d’Anaïs Bescond, très à l’aise dans la course, mais encore trop imprécise devant la cible (elle en rate deux au tir couché). Elle signe le 21e temps.

Auteur d’une faute dès le premier tir, Marie-Laure Brunet se contente de la 40e place, ce qui la prive de toute ambition lors de la poursuite de ce samedi après-midi. « Je voulais faire un bon coup cette année à Hochfilzen et effacer les déceptions passées sur ce site. Ça ne passe pas. On apprend sur chaque course. C’est positif. Quand on fait le job, qu’on est à fond et qu’on se donne sans compter, ça ne sert à rien de se mettre au fond du trou. Ça sera mieux la semaine prochaine », a commenté la biathlète.

Les autres Françaises : Sophie Boilley (59e), Laure Soulie (64e), Marine Bolliet (74e), Claire Breton (94e).

 

> Tous les résultats en cliquant ici.


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade