Hochfilzen : les Français seront très attendus

Un sprint, un relais et une poursuite : c’est le menu d’Hochfilzen dès ce vendredi. Le point sur les principaux favoris…

 

Après Ostersund en Suède, direction l’Autriche, à Hochfilzen pour la seconde étape de la coupe du monde de biathlon. L’occasion pour les tricolores de confirmer leur bon week-suédois. Chez les dames avec Enora Latuillière ou Marine Bolliet comme chez les garçons avec la double victoire de Martin Fourcade, les biathlètes français seront attendus sur un week-end au programme alléchant… mais un peu curieux.

 

Tiril Eckhoff devra confirmer après sa première victoire en coupe du monde.

Tiril Eckhoff devra confirmer après sa première victoire en coupe du monde.

 

En effet, les hostilités commenceront par un sprint vendredi (11h30 pour les dames ; 14h30 pour les hommes). Victorieux à Ostersund, Martin Fourcade s’élancera avec le dossard de leader de la spécialité. Mais il ne sera pas le seul à rêver de victoire sur ce format. A domicile, les Autrichiens Dominik Landertinger et Simon Eder. Chez les dames, la rapide Norvégienne Tiril Eckhoff sera attendue mais les Domracheva, Makaraïnen, Vitkova auront leur mot à dire. Côté bleue, on attend bien sûr Anaïs Bescond sur son format de prédilection. « Mes sensations sur les skis reviennent un peu et mes tirs debout dans un vent quelque peu dérangeant étaient bons », résumait-elle dernièrement. La surprenante Enora Latuillière tentera de rééditer sa belle prestation également. A noter l’arrivée dans le groupe dames de la jeune Justine Braisaz un plongeon dans le grand bain ce week-end.

 

Les bleues favorites

Après le sprint, place… au relais samedi ! Au-delà de la curiosité de ce calendrier, ce ne sera pas la seule cet hiver, on attend ce rendez-vous collectif avec impatience. Les Françaises joueront un podium si la forme affichée est semblable à Ostersund. Julien Robert, l’entraîneur de l’équipe de France résumait ce mardi : « On aura l’étiquette de favoris, on veut bien la prendre ». Les bleues affichent clairement la meilleure entrée en matière collective dans la coupe du monde. Mais comme souvent, les Ukrainiennes des soeurs Semrenko, championnes olympiques en titre seront redoutables dans l’exercice. Les Italiennes de Wierer et Oberhofer ne devraient pas être loin de la gagne non plus. La question viendra du côté des Norvégiennes où mise à part Eckhoff, les Norge n’ont rien montré de probant encore…

 

Anais Bescond est confiante sur ses sensations en ski.

Anais Bescond est confiante sur ses sensations en ski.

 

Chez les hommes, les Allemands de Peiffer et Birnbacher seront costauds sans doute. Tout comme les Norvégiens de Svendsen, Bjoerndalen, Os et des frères Boe. Sur le papier, une telle sélection fait forte impression même si le collectif aligné dépendra en partie du sprint. Côté bleu, on devrait bien sûr retrouver les frères Fourcade, associé à Jean-Guillaume Béatrix notamment. Alexis Boeuf, Simon Desthieux ou Quentin Fillon-Maillet en quatrième homme ?

 

hochfilzen

 

Enfin dimanche, les poursuites hommes et dames clôtureront un week-end qui s’annonce bel et bien alléchant. Des compétitions à suivre avec notre partenaire :

Eurosport Player_Ok

 

Photos : IBU –

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.