Hochfilzen : le bronze inespéré pour les bleues

BIATHLON | PORTRAIT  - Six mois après sa maternité, la biathlète des 7 Laux Marie Dorin-Habert se hisse au sommet mondial de son sport. Gros plan sur un retour gagnant.
Rollerski, trail, ski de fond, Ski nordique, Ski-roues
BIATHLON – L’Allemagne a remporté le relais dames devant l’Ukraine et une équipe de France revenue de très loin grâce au finish d’Anaïs Bescond.

 

L’Allemagne a remporté le relais dames d’Hochfilzen ce dimanche devant l’Ukraine et la France, revenue sur la fin de course après une entame très compliquée. Les bleues y ont cru jusqu’au bout et ont été récompensées de cet optimisme collectif. Les Françaises, pourtant très mal parties avec deux tours de pénalité de Marie Dorin-Habert sur son tir debout, sont revenues au forceps sur le podium grâce aux performances combinées de Justine Braisaz, Célia Aymonier et Anaïs Bescond. La Jurassienne a signé une fin de course canon pour se défaire de la Russe Yurlova, finalement 4e. Avec deux tours et treize pioches, le pire bilan du top 10 du jour, les filles de Julien Robert ont souffert derrière la carabine pour arracher ce podium qui redonnera sans doute le sourire à une Marie Dorin-Habert sans doute bien déçue de sa prestation.

Championnes du monde en titre sur cette même piste autrichienne, les coéquipières de Laura Dahlmeier, vainqueurs de l’ensemble des relais la saison dernière, commence la saison collective de la meilleure des manières. Derrière elles, les Ukrainiennes ont fait parler leur classe au tir avec 5 pioches seulement. La Suisse signe une belle 5e place.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

 

Photo : Anaïs Bescond

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.