Hochfilzen : les réactions des Français après la poursuite

BIATHLON – Première médaille d’or pour Martin Fourcade et la France à Hochfilzen. Un titre qui a “toujours la même saveur” pour le patron du biathlon.

 

Martin Fourcade, 1er : “C’est une belle médaille, un beau titre. Ca a toujours la même saveur, c’est toujours le même bonheur. C’est une journée incroyable, il y a une super ambiance. A partir du moment où je suis passé en tête, je savais que ce serait dur de revenir pour eux si je faisais la course parfaite. C’était le cas jusqu’à ma 19e balle mais je savais que j’avais le droit à une erreur sur le tir… C’est dommage mais malgré ça c’est génial. C’est le premier titre pour l’équipe de France après de belles médailles. Maintenant on va tenter de profiter des jours de repos, savourer la Marseillaise ce soir et revenir en forme. Je n’avais aucune revanche à prendre, j’adore mon sport et je vis de ma passion. Il reste deux courses individuelles sur lesquelles j’aurais à coeur de bien faire et pour le relais aussi. “

 

 

Jean-Guillaume Beatrix, 13e : “Je me fais toujours autant plaisir sur les poursuites, ça me transcende ça me rend meilleur, surtout au tir. Je suis content, en ski ça va de mieux en mieux, je me fais vraiment plaisir. C’est de bon augure pour la suite. “

 

Quentin Fillon-Maillet, 22e : “C’était compliqué… En tirant à 17/20, je remonte 22e. Je suis surpris. J’ai bien réfléchi à ce qui n’allait pas au tir ces derniers jours, surtout sur le debout. Je l’ai corrigé mais ça a glissé sur le couché. Ce n’est jamais très loin mais c’est mon objectif pour ces mondiaux : régler ce problème. La forme est là en ski, c’est seulement le tir qui pèche pour aller chercher les médailles.”

 

Franck Badiou, coach du tir : “On a essayé de faire passer quelques messages avec Stéphane, ils avaient à coeur de bien faire. C’était le cas sur le sprint aussi mais ça n’avait pas marché. Aujourd’hui c’était du biathlon, ce n’était pas du tir précision mais c’était bien mené. Il y a eu une belle réaction. Moi je les attends maintenant sur l’individuel.”

 

Stéphane Bouthiaux : “Avec la pression qu’on a eu suite aux évènements du relais mixte, on était tendus avant le départ du sprint mais avec la médaille de bronze, on s’est détendus hier. Aujourd’hui, Martin fait une démonstration, il était difficilement prenable et on est vraiment heureux. On s’attendait à ça de sa part aujourd’hui. Tout le monde a aussi bien redressé la barre. On espère des médailles sur les prochaines courses. Si il y a plus de titre, tant mieux, sinon tant pis : l’objectif aura été atteint. “

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.