Hochfilzen : malaise pour Svendsen

BIATHLON – Après l’arrivée du sprint, Emil Hegle Svendsen s’est évanoui. Il a ensuite dû être évacué après un long moment à terre.

 

Stupeur sur le stade d’Hochfilzen. Alors que Benedikt Doll célèbre sa première médaille d’or et que Martin Fourcade se réconcilie avec Anton Shipulin, un Norvégien est à terre dans la zone d’arrivée.

36e après le passage de la ligne, Emil Hegle Svendsen s’écroule. Mais ne se relève pas. Les secours et le staff de l’équipe norvégienne se précipitent à son chevet. Les minutes semblent longues jusqu’à ce que le champion se relève, porté par son équipe.

Un peu plus tard dans la soirée, les médias dévoilent ce qui est arrivé à Svendsen : chute de tension. Le médecin de l’équipe, Petter Sørensen, affirme que la fatigue et les chaudes températures d’Hochfilzen ont provoqué une chute de tension du biathlète qui s’est alors évanoui. Il n’est d’ailleurs pas le seul à s’être senti mal : Johannes Thingnes Bø aussi n’était pas dans la meilleure des formes à l’arrivée mais a récupéré plus vite que son coéquipier.

Mais plus de peur que de mal. Après avoir mangé et bu, le Norvégien est requinqué et son état n’est plus inquiétant. “Je vais prendre le temps de me reposer et je verrais si je peux prendre part à la poursuite demain”, confie Svendsen aux médias.

 

Il a finalement annoncé qu’il ne participerait pas à la poursuite, préférant se reposer.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.