Hochfilzen : Marie Dorin-Habert, meilleure Française, dans le top 10

La Norvégienne Synnøve Solemdal a signé samedi sa première victoire en coupe du monde dames de biathlon en remportant la poursuite.

 

Deux Norvégiennes ont pris place sur le podium de la poursuite dames, cette après-midi à Hochfilzen. La première s’appelle Synnøve Solemdal. Pour elle, c’est une première victoire en coupe du monde, la seconde n’est autre que Tora Berger. Une autre Scandinave complète la photo : il s’agit de la Finlandaise Kaisa Mäkäräinen. La première Française est une nouvelle fois Marie Dorin-Habert, 7e au classement.

 

Sous un ciel couvert qui laissait échapper quelques flocons, Darya Domracheva et Kaisa  Mäkäräinen ont réussi une belle entame de course, tout comme Tora Berger qui ont visé juste au premier tir couché.  Avec deux pénalités, Domracheva a perdu de sa superbe.

Pour son deuxième passage sur le pas de tir, Mäkäräinen a réussi à faire tomber toutes les cibles,  contrairement à Berger qui est repartie avec une pénalité. Sa coéquipière, Solemdal n’a, elle, pas commis l’erreur d’alourdir ses poches alors que des ailes lui poussaient dans le dos, tout comme la Française Marie Dorin-Habert qui a montré une belle dextérité avec sa carabine.

Au premier tir debout, Solemdal a senti qu’elle pouvait gagner, elle a définitivement devancé Mäkäräinen (2 fautes). Dorin Habert, bien que tirant juste, se situaient à 18 secondes derrière elle.

Mäkäräinen eut un regain d’orgeuil, elle a tout donné pour réduire son écart. Au dernier tir, elle a néanmoins perdu tout espoir avec deux pénalités, tout comme Domracheva (une faute). Solemdal est passée sans encombre.

Avec Tora Berger, elle a conclu avec un sans faute au second tir debout.

Anaïs Bescond a retrouvé une belle forme. 21e après le sprint, elle enregistre le 14e temps de la poursuite, à 1 minute 44 secondes de Synnøve Solemdal. Surtout, la Jurassienne a réussi à ajuster son tir (une seule faute au second tir couché). Marie-Laure Brunet se classe 23e et Sophie Boilley 50e

 « Aujourd’hui, je n’avais pas d’objectif de résultats. Il fallait juste remonter des places. J’ai essayé des choses, entre autres sur les skis, en essayant de skier un peu plus haut. J’ai bien mené ma course dans l’ensemble. J’étais dans un meilleur jour que la veille. Au final, je me suis fait plaisir », a commenté Marie-Laure Brunet.

> Tous les résultats en cliquant ici.