Hochfilzen : podium pour Anaïs Bescond

Avec sa troisième victoire consécutive depuis le début de l’hiver, la seconde du week-end, la Finlandaise Kaisa Makarainen a conforté dimanche sa première position au classement général.

 

C’est la Finlandaise Kaisa Makarainen qui est partie la première sous le soleil du Tyrol. Pour remporter cette poursuite autrichienne, il fallait être performante au pas de tir. Au premier couché, la leader en avait conscience et elle a creusé un peu plus encore l’écart qui la séparait de l’Italienne Karin Oberhofer, contrainte d’effectuer un tour de pénalité.  5/5 par contre pour la Morberande Anaïs Bescond, ce qui lui a permis de sortir en 8e position.

Au second tir, la Jurassienne a pris son temps pour atteindre les cibles. Il faut dire que les autres concurrentes ont commis des erreurs. Il y avait un coup à jouer, et Anaïs Bescond le savait. Elle réussissait en tout cas une belle opération. Elle occupait alors la troisième place du provisoire, derrière l’Allemande Francesca Preuss. Malgré sa puissance sur les skis, elle était sérieusement prises en chasse par ses poursuivantes.

Après le premier debout, Kaisa Makarainen a été contrainte d’effectuer 150 m supplémentaires. Mais son avance était confortable, puisqu’elle avait alors creusé un trou de 42 secondes. Même punition pour Anaïs Bescond qui conservait toutes ses chances, derrière la Russe Elena Eglazyrina, mais devant la menaçante Ukrainienne Valj Semerenk, à trois secondes à peine.

 

La Finlandaise Kaisa Makarainen : troisième victoire consécutive.

 

La rage de la Morberande

Alors que la leader du classement général confortait son avance avec un 19/20 et s’envolait vers une troisième victoire consécutive, Anaïs Bescond assurait également au second debout et s’en allait chercher dans le dernier tour son premier podium de l’hiver. Il lui fallait tout de même résister au retour de la Canadienne Rosanna Crawford et aux attaques de la Russe Olga Podchufarova qui l’a doublée dans la montée. Mais Nanasse ne s’est pas laissée faire. Elle a réagi de la plus belle manière et a gagné sa place sur le podium. Le second de sa carrière.

Les autres Françaises :  Enora Latuillière a fini 25e, Marine Bolliet 30e, Coline Varcin 42e et Sophie Boiley  50e.

 

Enora Latuillière.

 

Par des “Choup” sur les joues, la Jurassienne Anaïs Bescond et ses coéquipières ont rendu hommage à Alexis Bœuf, qui a décidé de mettre un terme à sa carrière.  A noter que Justine Braisaz a été mise au repos par l’entraîneur Julien Robert.

 

Classement

Le classement complet

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.