Holmenkollen : Kaisa Makarainen et Tora Berger se rapprochent

La course au gros globe de cristal a été relancé à Holmenkollen jeudi matin avec la victoire de Darya Domracheva, le podium de Tora Berger et la contre-performance de Kaisa Makarainen.

 

De la brume, une piste avec une neige brassante et un peu d’air : la dernière étape de la coupe du monde s’est ouverte, jeudi matin, à Holmenkollen, avec le sprint féminin. La Finlandaise Kaisa Makarainen à qui les Jeux olympiques de Sochi n’ont pas souri, a abordé cette compétition d’Oslo, avec le dossard jaune de leader. Une semaine après son show à Kontiolahti où vont se dérouler les Mondiaux l’hiver prochain, elle se devait de protéger ses 39 points d’avance, mais elle a dû parcourir 450 m supplémentaires avant de rentrer dans le troisième et dernier tour. Elle chute à la 23e place. Cela a fait le jeu de ses poursuivantes au classement général : Tora Berger a tout donné pour ne pas voir diminuer ses chances de remporter le gros globe de cristal avant de baisser le rideau. Mais Darya Domracheva a fait mieux qu’elle, malgré une faute. La Biélorusse n’a donc pas dit son dernier mot, même si ce sera très difficile. Elle remporte d’ailleurs le sprint, devant Darya Domracheva (+10,7 sec) donc et l’Américaine Susan Dunklee (+33 sec), qui monte pour la première fois sur la boîte.

1,26 mn, c’est le retard de Makarainen pour la poursuite de samedi. Elle n’a plus d’autre choix que d’attaquer si elle veut conserver sa tunique d’or. Une poignée de points d’avance, c’est peu.

Cinq Françaises en lice :  Marie Dorin-Habert (33e),  Anaïs Bescond (44e), Anaïs Chevalier (50e), Sophie Boilley (55e) qui a gagné son ticket en IBU Cup, et Marine Bolliet. Toutes ont été qualifiées.

 

Dernier sprint d’Henkel, Berger…

Un dernier rendez-vous international, c’est aussi une tournée d’adieu pour bon nombre de biathlètes qui vont prendre leur retraite de sportif de haut niveau. C’est le cas de l’Allemande Andrea Henkel qui compte à son palmarès l’or olympique, l’or mondial et le classement général de la coupe du monde. Quelle carrière ! 59 podiums individuels à son actif : 22 victoires, 20 deuxièmes places et 17 troisièmes places. A son premier tir, avec deux cibles qui n’ont pas été blanchies, elle a manqué l’occasion d’atteindre le seuil symbolique de 60. Ann Kristin Fratland va également tirer sa révérence, tout comme Ekaterina Iourieva. Sans oublier Tora Berger qui a donc rendez-vous avec son destin dans deux jours.

Aujourd’hui se jouait aussi le petit globale de cristal du sprint. Les écarts étaient serrés avant Holmenkollen. Kaisa Makarainen parvient tout de même à le décrocher.

Le classement

 

Photo : Agence Zoom –

 


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade


 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.