IBU Cup 5 à Ostrov, les Russes intraitables

4e victoire en 4 courses pour la Russe. Evi Sachenbacher-Stehle (GER) et Valentina Nazarova (RUS) complètent le podium. Une seule Française en lice, Jacquemine Baud, car Anaïs Chevalier n’a pas pris le départ.

Capture-d-ecran-2013-01-13-a-11.36.19.png

Jacquemine Baud a terminé 14e de l’IBU cup.

Notre vaillante petite Salamandre s’élance avec le dossard 17 dans le même froid que les garçons avant elle. Dans le premier tour, elle conserve sa place, puis loupe une cible au premier tir. Rien de trop grave puisqu’elle est 18ème au sortir de l’anneau de pénalité.

Un peu à la peine sur les skis, elle se présente pour son deuxième couché en 20e position, mais cette fois, tout va bien : elle blanchit la cible et ressort 14e du pas de tir. Elle perd une place dans la troisième boucle, puis c’est le moment du premier debout. Aïe, une autre balle dehors ! Pas d’affolement, ça tourne aussi pas mal chez les autres concurrentes, et finalement, elle repart 12ème ! Avec la glisse qui n’est toujours pas vraiment au rendez-vous, c’est 16ème qu’elle aborde l’ultime confrontation avec les cibles. Sans faute, 10ème ! Plus qu’un tour… Mais ses skis n’aiment décidément pas la neige d’Ostrov : à l’arrivée, elle doit se contenter de la 14ème position.

 

Satisfaisant tout de même puisqu’à la fin de cette étape en Russie, elle est remontée au classement général et pointe désormais à la 12ème place.

 

Prochain rendez-vous IBU Cup les 2 et 3 février à Martell (Italie).

 

Quadruplé russe sur la poursuite masculine !

 

Il fait de plus en plus froid à Ostrov : -15°C ce matin pour la poursuite masculine. Comme hier, les Russes s’imposent à domicile. Alexey Slepov est 1er, Aleksander Pechenkin 2ème, Serguey Klyachin 3ème et Ivan Tcherezov 4ème. En tout, ils sont 7 dans les 11 premiers !

 

Décidemment, les Russes sont chez eux et ça se voit ! L’Autrichien Grosseger, 2ème au départ, ne leur aura pas résisté au-delà du deuxième tir ! Slepov, Klyachin, Korastylev, Pechenkin et Tcherezov vont animer tour à tour la tête de course. Longtemps au coude à coude avec eux, l’Autrichien Daniel Mesotitsch n’arrivera qu’à accrocher la 5ème place.

 

Et nos deux français dans tout ça ? Partis loin (26ème et 30ème) avec des écarts conséquents, ils ne baissent pas les bras et s’accrochent sur la piste… et surtout au tir !

 

Dès le premier couché, ils blanchissent tous les deux leur cible, ce qui permet déjà à Baptiste Jouty de remonter (21ème). Pour Antonin Guigonnat, le déclic n’a pas encore eu lieu (33ème). Rebelote au deuxième passage devant les cibles, le plein pour les deux. Sur la piste, ils se suivent à une dizaine de secondes. Le premier debout inverse la hiérarchie : si le Montblanais continue sa copie parfaite, le Savoyard fait un tour. Cette fois, la dizaine de secondes est en faveur d’Antonin (22ème) mais Baptiste ne lâche rien (25ème). Ils arrivent au dernier tir ensemble (sans faute) pour ne plus se quitter, même si l’homme de Villard sur Boëge ressort avec 5 secondes d’avance. Dans le dernier tour, c’est finalement Baptiste qui passe devant, mais ils restent dans la même seconde, pour arriver 18ème et 19ème… à 3 dixièmes l’un de l’autre !

 

Au classement général, ils progressent encore et ne sont séparés que par 10 points : Le Montblanais est 18ème et le Savoyard 21ème.

 

Isabelle Begon pour BiathlonFrance.com et Nordic Magazine


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade