IBU Cup : Tout savoir sur l’étape 3 d’Obertilliach

JYB
BIATHLON – Alors que le monde du biathlon aura les yeux rivés sur le Grand Bornand, le circuit B de la coupe du monde arrive en Autriche pour la 3e étape qui se disputera à Obertilliach. Un site qui a très bien réussi aux juniors qui étaient en lice pour l’ouverture de leur circuit quelques jours plus tôt.

 

La troisième étape de l’IBU Cup sera l’occasion de disputer le premier Individuel de la saison, la première des quatre course de ce format prévues cet hiver. Une étape qui sera conclut par les relais mixtes (relais simple mixte et relais mixte) dont la France domine le classement après 2 victoires et 2 deuxièmes places en 4 courses !

 

Rappel de la sélection tricolore

Dans cette sélection, on note l’absence d’Antonin Guigonnat, préféré à Emilien Jacquelin pour disputer l’étape française du Grand Bornand.

Côté féminin, c’est Myrtille Bègue qui intègre la sélection en lieu et place de Chloé Chevalier qui a gagné elle aussi son ticket pour la coupe du monde du Grand-Bornand. Ce sera la 3e sélection de la Pyrénéenne sur le circuit IBU Cup, après avoir pris part aux deux courses d’Otepaa l’hiver dernier.

Hommes :

  • Bègue Aristide
  • Claude Fabien
  • Dumont Clément
  • Jacquelin Emilien

Dames :

  • Bègue Myrtille
  • Latuillière Enora
  • Simon Julia
  • Varcin Coline


 

Le programme de la 3e étape

 


 

L’œil de l’expert

Déjà au programme l’hiver dernier, le site d’Obertilliach est un site bien connu des biathlètes français. Le Chamoniard Clément Dumont nous avait décrypté les clés du site autrichien l’an passé :

« Pour Obertilliach, on peut dire que le profil de la 4km est très roulant, on part sur une partie rapide avec petite bosse et long plat, puis une bonne bosse en palier qui coupe la piste en deux. Ensuite, une descente droite et rapide puis presque 1km de plat montant hyper régulier avant de redescendre au pas de tir avec un petit slalom. Pour la piste du sprint, la 3,3km, on enlève ce long plat montant et on le remplace par une belle bosse assez raide qui permet de se mettre bien en fin de course.
L’arrivée au pas de tir peut paraître simple car on arrive après une trentaine de secondes de profil descendant, cependant le petit talus qui nous monte sur le stade et nous propulse d’un coup sur le pas de tir n’est pas si évident. Cela implique de ne pas se faire surprendre par cette arrivée. Le pas de tir est souvent plutôt calme, comme la plupart des pas de tir d’altitude en vallée à cette période. Mais les masses d’airs peuvent avoir un impact assez important donc il faut rester vigilant”.


 

Le point complet sur les classements après 2 étapes


 

La France au top !

La France réalise l’un de ses meilleurs débuts de saison sur le circuit B en étant en tête du classement des relais mixtes (un classement instauré la saison dernière et remportée par la Russie), ainsi que du classement masculin. Dans le classement féminin, seule la Russie devance nos tricolores, il faut dire que les Russes écrasent d’ordinaire ce classement qu’elles ont remporté chaque année depuis 7 ans !

Pour rappel les classements par nation (“Nation Cup”) sont établis en additionnant les points obtenus par chaque athlète sur les épreuves de sprint, individuel et relais. Une victoire rapportant 160 points, une 5e place 140 points , une 10e place 131 points …

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.