Ivan Perrillat-Boiteux remporte la 40e Transjurassienne

SKI DE FOND – Le fondeur du Grand Bornand Ivan Perrillat-Boiteux a remporté la 40e édition de la Transjurassienne en attaquant dans la dernière descente de Chaux-Neuve. Le Haute-Savoie nordic team signe un doublé avec Gérard Agnellet, deuxième, devant le Norvégien Anders Gloersen. Le Suisse Curdin Perl et Benoit Chauvet du team Jobstation Rossignol, 4e et 5e, sont les malheureux du jour.

 

Une joie intense, forte, de celle qui marque une carrière sportive. Ivan Perrillat-Boiteux est tout simplement heureux ce dimanche en soulevant cette cloche tant désirée, cette cloche récompensant le vainqueur de La Transjurassienne. Comme un symbole, le fondeur du Haute-Savoie nordic team décroche ce trophée quatre ans tout pile après sa médaille olympique de Sochi…

 

La victoire du Bornandin est d’autant plus belle qu’elle fut indécise jusqu’aux derniers hectomètres et cette fameuse descente du goulet de Chaux-Neuve où le futur vainqueur a fait la différence sur ses derniers poursuivants… L’estocade d’une course rondement menée par Perrillat-Boiteux et son dauphin du jour, Gérard Agnellet. L’actuel leader de la FIS worldloppet cup, qui reconnaissait avoir la pression du maillot rouge sur les épaules, a réussi à s’extirper du groupe des quatre poursuivants et à devancer le Norvégien Anders Gloersen lors du sprint final. Derrière le trio de tête, les deux malheureux du jour se nomment Curdin Perl et Benoit Chauvet du team Jobstation Rossignol.

 

Club des cinq

Ce doublé du Haute-Savoie nordic team vient aussi saluer l’énergie que les hommes d’Emilien Buisson et Alban Robert ont mis dans la bataille pour imprimer le rythme dès les premières rampes du Risoux, apéritif d’un parcours difficile.

A la sortie de la forêt, un groupe d’une quinzaine de coureurs est encore ensemble et c’est dans la Célestine que Mickael Philippot (qui chutera plus tard) allume la première grosse mèche suivi de ses compères Perrillat-Boiteux, Agnellet ainsi que Thomas Chambellant et Benoit Chauvet. Le double vainqueur de La Transjurassienne est dans un bon jour… Si son coéquipier Chambellant casse une canne et perd le contact, Chauvet voit revenir le Norvégien Gloersen, pourtant détaché au retour de la Combe des Cives, ainsi que Curdin Perl.

 

Le club des cinq se reforme le temps du long et difficile retour vers Chaux-Neuve et cette dernière descente qui avait souri à Jérémie Millereau et ses coéquipiers du team Rossignol en 2015, aux dépends des fondeurs du HSNT, plantés dans la descente… L’histoire est décidément faite de jolis clins d’oeil.

A noter, Hervé Lamy remporte La Transju’Marathon devant Julien Neveux et Julien Gardette. Mathilde Grenard signe une impressionnante victoire chez les dames avec la 3e place au scratch ! Elle devance Fanny Baverez et Laurie-Anne Serrette.

Le 25 km libre a été gagné par Inès Faivre devant Tereza Hujerova et Océane Dupoix. Chez les hommes, victoire d’Elie Trouverey devant Philp Esseiva et Oyvind Gloersen.

 

Les premiers résultats :

La vidéo :

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.