Ivan Perrillat-Boiteux et Aurélie Dabudyk s’adjugent la Dolomitenlauf


 

Quelle belle journée à Obertilliach, en Autriche. La 43e Dolomitenlauf s’est déroulée dans de bonnes conditions. Elle donnait le coup d’envoi de la FIS Worldloppet Cup qui n’avait pas encore pu commencer, en raison de l’annulation de la Foulée Blanche.

En ce dimanche ensoleillé, les Français ont brillé. Ils occupent huit des 10 premières places. Le team Gel Intérim – Rossignol place ses hommes aux autres places d’honneur avec Adrien Mougel, Benoît Chauvet et Clément Mailler dans le top 10, tout comme Gérard Agnellet du Haute-Savoie Nordic Team.

Le plus fort aura été Ivan Perrillat-Boiteux. Dans la dernière ligne droite, le fondeur du Grand Bornand a réussir à battre de deux secondes le Suisse Candide Pralong. « Nous équipe est vraiment forte cette année et je suis très heureux d’en faire partie. J’ai aussi apprécié ce face à face avec Gel Intérim – Rossignol. Bien sûr, je suis satisfait de cette victoire et heureux de porter le dossard rouge de leader, mais ce n’était que la première compétition d’un hiver long et difficile », a-t-il commenté.

Vainqueur du marathon de Bessans, Loïc Guigonnet monte de nouveau sur le podium.

 

 

Comme ce fut déjà le cas l’an dernier, Aurélie Dabudyk a gagné chez les dames. « C’était une course parfaite », a-t-elle réagi, après l’arrivée.  Elle a devancé de 53 secondes la Suissesse Rahel Imoberdorf  (SAS&tg hütten team). Les deux concurrentes ont vécu un duel passionnant. Il a fallu plusieurs tentatives pour que la skieuse du Haute-Savoie Nordic Team parvienne à s’échapper. C’est une autre fondeuse helvète,  Seraina Boner de Gel interim -Rossignol, qui complète le podium. La quatrième place est revenue à une Estonienne bien connue, Tatjana Mannima.

 

 

Photos :  EXPA/ Michael Gruber

 

 


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade


 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.