Jason Lamy chappuis and Co font leur tournée d’été

watabe jason

 

Oberwiesenthal ce samedi et demain dimanche, Val di Fiemme le 29 août et Oberstdorf les 31 août et 1er septembre : la tournée des Grands prix d’été débutée les 21 et 22 juillet sur le site olympique de Sotchi sans les tricolores se poursuit. L’équipe de France de combiné nordique est engagée, avec la participation de Jason Lamy Chappuis, Sébastien Lacroix, Samuel Guy, Romain Jacquier, Geoffrey Lafarge, Gautier Airiau, François Braud, Maxime Laheurte et Wilfried Cailleau. « Nous allons avoir cinq manches en l’espace de six jours, avec de longs déplacements », décrivait récemment le Géromois. Le périple intervient une semaine après les Grands prix d’été dans les Vosges et le Jura (Chaux-Neuve et Prémanon).

Oberwiesenthal est un lieu que les combinés connaissent bien pour y avoir disputé plusieurs coupes du monde depuis 1983/84.

La compétition de Val di Fiemme servira, elle, de test pour un autre événement de la FIS, les championnats du monde de 2013 qui ont nécessité la rénovation complète des installations. Comme à Oberwiesenthal, un parcours en ville pour la partie ski à roulettes fournira une toile de fond spectaculaire pour la chasse aux points et aux podiums.

Enfin, la « grande finale » se tiendra à Oberstdorf en Allemagne avec deux Gundersen. Le samedi seront parcouru deux manches de saut à ski et un 15 kilomètres de ski à roulettes qui réunira seulement les 30 meilleurs athlètes de l’été. Un format qui avait été annulé à Oslo lors de la finale de la coupe du monde. «Nous espérons être en mesure de le mener avec succès à Oberstdorf », a indiqué Uli Wehling, directeur du combiné nordique à la FIS.

L’Autrichien Berni Gruber et l’Américain Todd Lodwick ont remporté les deux premières courses en Russie. Le samedi, le premier a commencé avec une avance de 7 secondes sur Akito Watabe et a réussi à garder le Japonais à distance mais aussi le redoutable Todd Lodwick. Le dimanche, ce dernier a renversé la situation.

Pendant le week-end, les athlètes ont dû faire face à un problème assez inhabituel : la chaleur à Sotchi. La compétition de dimanche a été le plus torride, avec une température jamais enregistrée de 36° C.

A côté des compétitions, les Grand prix d’été fournissent aux instances internationales l’occasion d’évaluer des modifications du règlement. « Seule la penalty race sera modifiée en ce qui concerne la partie saut à ski, mais à la fin c’est juste un changement de l’équation mathématique utilisée pour l’affichage des graphiques pour la télévision », a précisé M. Wehling.


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade