Jason Lamy Chappuis : « Je reste concentré sur ce que je dois et sais faire »

 Le triple vainqueur de la coupe du monde, champion olympique et champion du monde en titre, porte-drapeau de l’équipe de France, Jason Lamy Chappuis a toujours aussi faim de succès. Il s’est confié à nos confrères de la FIS.

 

 

Comment avez-vous vécu votre nomination en tant que porte-drapeau de l’équipe française pour Sochi 2014 ?

Il y avait une grande présentation le 14 octobre à Paris avec tous les athlètes des fédérations de ski et sports de glace. Le ministre des Sports et beaucoup d’autres champions olympiques étaient là. Nous étions trois athlètes sur une courte liste et c’était une attente stressante jusqu’à ce que ils ouvrent l’enveloppe … avec mon nom dessus ! C’était un grand honneur pour moi mais aussi pour mon sport ! Après cela , j’ai eu deux ou trois semaines avec beaucoup d’attention des médias : j’ai donné beaucoup d’interviews , mais j’ai quand même réussi à continuer ma préparation.

 

Vous avez également participé à ” Merci maman “, la superbe campagne de P & G avec votre maman Annette… 

Oui, c’était agréable de participer à la campagne avec ma mère, de faire la séance photo et le tournage vidéo. Je pense que c’est une belle et émouvante campagne. J’étais au courant de cela parce que j’ai vu les vidéos pour les JO de 2012 et j’ai adoré !

http://www.youtube.com/watch?v=OrVS0097TDg

 

Je sais comment être prêt physiquement et mentalement

 

Après trois médailles d’or aux mondiaux 2013, vous attendez-vous encore à un surcroît de pression avec les Jeux ?

Il y a toujours plus de pression lors d’une année olympique. C’est un grand objectif dans une carrière parce que c’est un événement mondial. J’ai déjà réussi lors d’événements importants : je sais comment être prêt physiquement et mentalement, mais tout peut arriver dans une compétition d’une journée et beaucoup de gars peuvent prétendre à une médaille.

Avec trois médailles d'or, Jason Lamy Chappuis a survolé les mondiaux de Val di Fiemme 2013.

Avec trois médailles d’or, Jason Lamy Chappuis a survolé les mondiaux de Val di Fiemme 2013.

 

 

Forcément très ambitieux pour Sochi ?

J’aime les compétitions avec beaucoup de pression. La chose la plus importante est d’utiliser la pression positive. Je reste concentré sur ce que je dois et sais faire. J’essaie de faire de mon mieux et c’est seulement après que je regarde les résultats. Si quelqu’un est meilleur ce jour là et que de mon côté j’ai fait de mon mieux, je n’aurai aucun regret .

 

Quel est votre programme avant le début de saison à Kuusamo ?

Actuellement, nous sommes à Lillehammer. Malheureusement, la colline n’est pas encore enneigée, mais nous avons de bonnes conditions de ski à Sjusjøen. Nous resterons ici jusqu’au 26 novembre et partirons directement à Kuusamo. J’espère que nous serons en mesure de faire quelques séances de saut à Kuusamo, car il serait difficile de faire nos premiers sauts sur la neige et sur ​​le grand tremplin de Kuusamo.

 

 

source : FIS

Photo : Agence Zoom


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade


 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.