Jean-Guillaume Béatrix vainqueur au bout du suspens

BIATHLON – Jean-Guillaume Béatrix a remporté la première victoire de sa carrière au terme d’une course énorme ! 20/20 et une résistance impressionnante sur la piste notamment face aux Norvégiens dans le dernier tir ! Géant… Dans l’ensemble, les bleus ont réussi une course très solide avec quatre biathlètes dans le top 10. Une course incroyable.

 

Quand le boss est un poil en deçà, l’équipe de France peut compter sur la qualité de son groupe pour jouer aux avant-postes. Ce dimanche midi, Jean-Guillaume Béatrix a remporté la première victoire de sa carrière à l’issue d’une mass-start haletante ! Un an après la chute qui l’avait privé de jouer la gagne sur cette même course face à Anton Shipulin et Martin Fourcade, l’Isérois a signé une course splendide avec le 20/20 face aux cibles et une prestation tout simplement énorme sur la piste.

Qualifié de dernière minute sur cette course qui réunit la crème de la crème, Jean-Guillaume Béatrix a résisté, dans un dernier tour de folie, aux attaques d’Emil Svendsen. Simon Desthieux, finalement excellent 6e du jour (19/20), n’a pu accrocher le bon wagon dans la dernière relance pour se mêler à la bagarre avec son compatriote, et avec Ole Einar Bjoerndalen, 3e, et Simon Schempp, 4e.

Il s’agit du 4e podium de Béatrix en coupe du monde mais à coup sûr l’un des plus beaux !

Une course de patience

« C’était une course de patience, il fallait attendre le bon moment, commentait l’heureux vainqueur au micro de L’Equipe 21. Les conditions de tir était idéales. J’ai pu garder de l’énergie pour la dernière boucle car il était hors de question de passer à côté de ma revanche. C’est mon premier 20/20 en course, sur une piste que j’adore, je suis vraiment très heureux…»

Martin Fourcade, malgré quatre fautes, s’est employé sur la piste pour revenir sur la fin de course et prendre le 7e rang. En tête de course avant le dernier tir, Quentin Fillon-Maillet, très offensif et plein d’audace, sortait une balle au pire moment. Et se contentait d’une très belle 10e place… Simon Fourcade lui aussi avait les armes pour entrer dans les 10 mais le dernier tir debout marqué par deux fautes l’a sorti d’une course au podium, il termine 21e.

 

Résultats


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade


 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.