Jean-Marc Gaillard : « Enormément de prétendants à une médaille olympique »

 Jean-Marc Gaillard participera à Sochi à sa troisième olympiade après Turin et Vancouver en 2006 et 2010. Le fondeur du Pays Rochois y va avec expérience et ambition (photo Agence Zoom)

 

Jean-Marc, à J-100 de Sochi 2014, voici lancé le coup d’envoi d’une troisième olympiade pour vous !

Oui c’est vrai. J’espère que ce sera la bonne car j’ai eu des belles et de moins bonnes expériences sur les deux premiers Jeux. Là, c’est une nouvelle excitation, une nouvelle boule au ventre à l’orée de cette nouvelle saison. Après le traditionnel rendez-vous à Paris, on sent que le rendez-vous approche. On commence à skier sur glacier, c’est plutôt sympa car ça annonce la saison à venir…

 

Après deux olympiades marquée notamment par une 4e place avec le relais à Turin, quel est aujourd’hui votre rêve olympique ?

C’est quand même la médaille. C’est sûr que ce sera compliqué car il y a énormément de prétendants pour un podium. Après, certains formats de course me réussissent plus que d’autres et j’ai vraiment envie de bien faire, de confirmer ce que j’ai pu montrer ces dernières années. Pour un podium, il faudra que tout soit réuni à 150% le jour J, j’en suis conscient mais c’est ce qui me pousse tous les jours à l’entraînement. Ce serait un peu une surprise mais les Jeux sont souvent l’occasion de belles surprises, donc j’irai dans cette optique en me disant que ce seront peut-être les derniers…

 

On sent aussi que le collectif est très motivé à l’idée de faire un beau relais ?

Oui, c’est évident, il y aura une carte à jouer même si sur le papier, on n’est pas aussi costaud que quelques années en arrière. Mais justement quand Vincent Vittoz, Manu Jonnier, Alexandre Rousselet et Christophe Perillat ont gagné le relais de La Clusaz en 2004 , personne les attendait vraiment ! Pourquoi ne pas rééditer un exploit : il ne faut surtout rien s’interdire. En début de saison, on a la tête pleine de beaux rêves, il faut continuer sur la même dynamique.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.