Jérémy Weibel : « Les choses sérieuses vont redémarrer à l’automne »

Le Vosgien Jérémy Weibel, 28 ans, porte les couleurs du SC Ranspach et du team Fischer sur les grandes classiques du circuit. 110e de la Vasaloppet l’hiver dernier et donc premier Français au classement, on se rappelle forcément sa victoire à la dantesque Transju’Classic en 2012. Dans quelques mois, il devrait être un des favoris du Nordic Classic Tour.
Il répond à son tour à notre questionnaire estival. 

 

Trans Weibel

 

L’été en trois mots pour vous, c’est ?
Récupération, travail, déconnection.

Période estivale rime souvent avec préparation physique. Où en êtes-vous sur ce point précis ?
Je m’entretiens mais difficile de parler d’entraînement à proprement parler. Les choses sérieuses redémarrent en automne.

Ski-roues, musculation, trail, course à pied, vélo, VTT… Quelle activité préférez-vous et pourquoi ?
Une préférence pour le vélo mais ça demande vraiment beaucoup de temps donc je privilégie la course à pied.

Votre destination préférée pour l’entraînement estival ?
L’hémisphère sud si j’en avais les moyens, sinon autour de chez moi dans la vallée de la Thur il y a largement de quoi faire

… et pour les vacances ?
Etats-Unis et Scandinavie seraient autant de destinations sympas.

En matière de télé, vous êtes : L’amour est dans le pré, Secrets d’histoires ou Fort Boyard ?
Secrets d’histoire.

Etes-vous en mode solo à l’entraînement ou au sein d’un team ou d’un groupe de copains ?
Plutôt solo même si j’ai quelques amis au club avec lesquels je peux effectuer des sorties.

A part vous entraîner, vous faites quoi l’été ?
Je vois plutôt la question dans l’autre sens ! Je m’entraîne quand je n’ai plus rien d’autre à travailler !

Que n’oubliez-vous jamais dans la valise pour partir en stage ?
Brosse à dent !

En parlant de stage, quel pire colocataire avez-vous eu à fréquenter?
Aucun, je n’ai pas de mauvais souvenir avec un colocataire de chambre, peu être un ou deux “ronfleur” mais rien de dramatique !

… et le meilleur ?
La dream team avec François Tornier,  Guillaume Lalevée, Vincent Mougel, Claude Laurent, Igor Cuny et Baptiste Noël !

L’exercice le plus difficile imposé par un coach ?
Intervalle sur glacier : horrible et terriblement mauvais. Mais quand on est jeune on s’applique !

Quel livre de chevet lisez-vous en ce moment ?
Magazine de bricolage.

Connaissez-vous un gros mot en Norvégien ?
Ils ne disent pas de gros mots les Norvégiens !

et votre préféré en Français ?
MERDEEEEEE!!!

Vous écoutez quoi sur votre MP3 en ce moment ?
Benjamin Bohem

Et sur YouTube, c’est quoi le clip qui tourne en boucle ?
Les skis classics séries

En été, vous êtes plutôt moules-frites ou poulet-frites ?
Moules frites

Quels vos objectifs de l’automne… et ceux de cet hiver ?
Automne: m’entraîner plus.
Hiver: faire du mieux possible sur les classiques.

Quelle question n’avez-vous pas aimé ?
Moule frite ou poulet frite. Si n’on aime pas les frites ?

Et celle à laquelle vous auriez souhaité répondre ?
Qui sera champion olympique du 50 km à Sotchi?