Jérôme Laheurte : « nous sommes dans les temps »

COMBINE NORDIQUE - La présentation de l'équipe de France de combiné nordique pour l'hiver prochain laisse apparaître des changements, notamment dans le staff.

Pour les combinés, l’entrainement en vue de la saison olympique qui s’annonce a repris depuis bientôt deux mois. Le week-end de Championnats de France à Chaux-Neuve constitue donc un premier test pour mesurer le travail accompli, mais marque aussi le retour à la compétition de Jason Lamy-Chappuis. Dimanche, à l’issue de la dernière épreuve de saut par équipe, un premier point avec Jérôme Laheurte, l’entraîneur de l’équipe de France de combiné nordique, s’imposait. 

Nordic Magazine : quelles étaient vos attentes par rapport à ces championnats de France à Chaux-Neuve ?

Jérôme Laheurte : rien de particulier, même si les compétitions de ce week-end constituaient un premier test. Nous sommes à l’entrainement depuis deux mois et nous voyons beaucoup de bonnes choses. Ces championnats de France représentaient une première manière de jauger les athlètes, c’était la première course abordée avec un peu de pression, parce qu’il y avait quand même un titre de champion de France à aller chercher. Nous voulions donc voir comment les combinés allaient réagir avec le dossard, parce que nous avions vu beaucoup de bonnes choses à l’entrainement depuis quelques semaines.

Nordic Magazine : quels premiers enseignements tirez-vous ?

Jérôme Laheurte : je suis vraiment satisfait. Ce matin encore, avec le concours de saut par équipe, nous avons vu beaucoup de beaux sauts ; les combinés ont été bons, ils ont bien tenu leur rang. Et hier, en ski-roues, nous avons assisté à une belle bagarre pour le podium, avec des jeunes qui ont les dents longues. Ils ont fait le sprint à François Braud et l’ont privé d’un podium. Nous avons aussi senti un Max Laheurte, qui a galéré cet hiver, en train de se remettre d’aplomb. Il a même montré plus que cela en réalisant hier un combiné d’enfer. Et puis Jez [Jason Lamy-Chappuis] au tremplin se bat déjà avec les meilleurs sauteurs. Ce matin encore, lors de son dernier saut dans le concours par équipes, il fait 115 mètres [le quatrième meilleur saut de la journée]. Il n’est encore pas très régulier, mais nous sentons qu’il arrive pleine balle au tremplin. Et sur le ski, nous savions qu’il allait en manquer mais il y a de la marge pour progresser. Nous sommes dans les temps pour la préparation.

Nordic Magazine : quels sont les points que vous allez travailler avec Jason Lamy-Chappuis au cours des prochains mois ?

Jérôme Laheurte : nous avons déjà beaucoup travaillé sur la musculation du saut, pour retrouver de la tonicité. Nous voyons déjà que cela commence à payer et que son niveau est sans cesse en augmentation. Maintenant, il reste beaucoup de foncier à faire pour le ski de fond, il manque encore des heures d’entrainement. Donc, il y a d’abord une partie de foncier à effectuer, pour ensuite bien encaisser une partie de développement musculaire du haut du corps, notamment pour retrouver un petit peu de peps, un peu de puissance sur cette partie.

Mais il ne faut pas que nous voulions tout faire d’un coup, il faut simplement que nous restions méthodiques et que nous surveillions bien la manière dont il encaisse l’entrainement. Pour le moment cela se passe très bien, donc j’ai envie de dire que nous sommes dans les temps. Nous n’en sommes même pas deux mois de préparation et voyons déjà de gros progrès.

 

 

Nordic Magazine : une belle équipe se dessine en vue de la saison olympique qui s’annonce

Jérôme Laheurte : en effet, il y a une belle équipe, une belle densité, une super complicité dans le groupe. Ils réalisent beaucoup de travail, et nous sommes parfois obligés de les freiner, parce qu’ils bossent vraiment beaucoup. C’est vraiment bien, nous sentons qu’il y a un bel objectif et nous sommes aujourd’hui incapables de dire qui sera dans l’équipe aux JO, quels seront les quatre dans l’équipe. Nous ne pouvons pas le dire aujourd’hui et c’est bien ; je dirais que ce n’est presque jamais arrivé au cours des huit dernières années, où c’était souvent un peu écrit avant. Aujourd’hui, ce n’est pas du tout écrit, chacun veut défendre sa place et être fort pour faire partie de cette belle équipe, c’est un point positif.

Nordic Magazine : quel est le programme des prochains jours ?

Jérôme Laheurte : à partir de cet après midi, nous restons ici en stage jusqu’à jeudi prochain. Le programme comprend du développement aérobie, de nouveau des sauts sur Chaux-Neuve et aussi le développement de combinaisons. Nous allons refaire des nouvelles combinaisons pour tout le monde, il y a la couturière qui vient cette semaine. A partir de cette après midi, nous commençons donc à couper du tissu !


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade


 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.