Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

BIATHLON - Milan-Cortina d'Ampezzo organiseront les Jeux olympiques de 2026. Dès lors, les biathlètes italiens rêvent de les disputer... à l'exception de Dorothea Wierer qui ne se voit pas prolonger sa carrière aussi longtemps.
07.03.2019, Oestersund, Sweden (SWE): Dominik Windisch (ITA) - IBU world championships biathlon, relay mixed, Oestersund (SWE). www.nordicfocus.com. © Tumashov/NordicFocus. Every downloaded picture is fee-liable.

Jeux olympiques 2026 : les biathlètes italiens motivés

BIATHLON – Milan-Cortina d’Ampezzo organiseront les Jeux olympiques de 2026. Dès lors, les biathlètes italiens rêvent de les disputer… à l’exception de Dorothea Wierer qui ne se voit pas prolonger sa carrière aussi longtemps.

 

Lundi 24 juin, les Jeux olympiques d’hiver 2026 ont été attribués à la candidature italienne de Milan-Cortina d’Ampezzo, lors de la session du Comité international olympique. En Italie, cette victoire a été largement commentée. Elle a aussi suscité un réel engouement dans les rangs des biathlètes de la Squadra azzurra.

Interrogé par nos confrères de fondoitalia.it, Lisa Vittozzi a ainsi déclaré : « Ce sera pour moi l’occasion de poursuivre ma carrière jusqu’en 2026. » Une motivation supplémentaire pour celle qui a bataillé jusqu’à la fin de la dernière saison pour obtenir le Gros globe de cristal.

 

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

D’autres étapes avant

« Disputer des Jeux olympiques dans son pays est le rêve de chaque athlète, enchaîne Dominik Windisch, tout récent champion du monde de la mass-start devant le Français Antonin Guigonnat. Mon objectif pourrait être de clore ma carrière à cette occasion. Ce serait le top. Mais je sais qu’en sept ans, beaucoup de choses peuvent se passer (…). » Il aura alors 36 ans. Il lui faudra donc tenir, tant sur le plan physique qu’en résistant aux assauts des nouvelles générations. La relève voudra sans aucun doute se faire une place sur la ligne de départ des épreuves, confie-t-il.

En outre, avant ce grand rendez-vous, d’autres échéances attendent la caravane des nordiques. « Comme je l’ai dit, je me concentre déjà sur les championnats du monde de l’année prochaine, puis nous devrons  penser aux Jeux de 2022. Ensuite, je pourrai songer à 2026 », énumère Lukas Hofer. Avant d’ajouter : « Me connaissant, je suis sûr que je ferai tout pour être là. »

A Sochi, en 2014, il avait décroché la médaille de bronze dans l’épreuve du relais mixte (2 × 6 + 2 × 7,5 km), en compagnie de Karin Oberhofer, Dominik Windisch et Dorothea Wierer [à retrouver dans une longue interview dans le n°1 de Biathlon Magazine].

 

Sans Dorothea Wierer sur la piste

La numéro un mondiale de la coupe du monde de biathlon l’hiver dernier est tout aussi enthousiaste, même si, dit-elle à TGR Bolzano, elle ne participera pas à ces JO de Milan-Cortina d’Ampezzo. En tout cas, pas carabine dans le dos. «  Je vivrai cet événement d’une autre manière, peut-être dans un rôle différent, mais pour Anterselva, c’est une occasion unique », a déclaré Dorothea Wierer.

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

 

Photo : Nordic Focus Photo Agency

 

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique

Facebook

A LIRE AUSSI

Biathlon

En août, les meilleurs biathlètes suédois seront sur la ligne de départ des championnats du monde d'été de Ruhpolding (Allemagne).

Vu de Norge

Avec Vu de Norge et nulle part ailleurs, retrouvez toute l’actualité nordique norvégienne.

Biathlon

Ce lundi, c'était tir de précision sur les cibles électroniques du stade des Tuffes de Prémanon (Jura) pour l'équipe de France de biathlon.

Biathlon

Ce printemps, la Grenobloise Maya Cloetens, 20 ans et sortie des groupes de la FFS, a fait le choix de devenir Belge. Elle s'en...

Biathlon

Johannes Thingnes Boe a indiqué mettre fin à sa carrière après les JO de Milan/Cortina. Sauf si Oslo accueille les Mondiaux en 2027. Mais...

Ski nordique

Découvrez toutes les dates des compétitions nationales de saut à ski et de combiné nordique programmées cet été en France.

Biathlon

La poursuite de biathlon est une course dont le classement est fortement influencé par celui du sprint. Rémi Servien, chercheur français, a trouvé un...

Biathlon

Ce lundi marque le début du deuxième stage estival de l'équipe de France de biathlon. Cela se passe à Prémanon (Jura), pour une semaine.