Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Abderrahim Kemmissa, biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine
Abderrahim Kemmissa - Capture TV5 Monde

Ski de fond

Jeux olympiques : le rêve déçu du fondeur marocain Abderrahim Kemmissa

Abderrahim Kemmissa pensait disputer le 15 km classique des Jeux de Pékin. Mais la Fédération internationale de ski a annoncé au fondeur marocain qu’il n’allait pas pouvoir courir.

[wpcdt-countdown id= »192681″]

Jeux olympiques de Pékin : le Maroc aurait dû courir aux Mondiaux d’Oberstdorf

La Fédération royale marocaine de ski et sports de montagne (FRMSSM) avait été fière de compter l’un de ses licenciés nordiques aux Jeux olympiques de Pékin, au point de publier un communiqué. Abderrahim Kemmissa, 27 ans, avait les points FIS nécessaires pour participer à l’événement planétaire qui s’ouvrent ce vendredi.

Le jeune homme, originaire de la région d’Oukaïmeden, à environ 80 km de Marrakech dans le Haut Atlas, avait participé l’année dernière à plusieurs courses, notamment les compétitions internationales organisées à Shuchinsk au Kazakhstan (13-15 novembre), à Santa Caterina en Italie (25-28 novembre), à Goms en Suisse. (3-5 décembre), à Bessans en France (10-12 décembre) et à Erzurum en Turquie (24-26 décembre).

Il allait pouvoir prendre le départ du 15 km classique le 11 février prochain.

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

C’est au Col de Porte (Isère) qu’Abderrahim Kemmissa, qui a découvert le ski de fond il y a seulement un an et demi, s’est entraîné. Dans la station des Alpes chère à Jules Lapierre et James Clugnet, il est pisteur-secouriste.

Mais le Marocain ne participera à ses premiers JO. Sa Fédération a été informée qu’elle aurait dû inscrire au moins un fondeur au championnat du monde de ski nordique organisé à Oberstdorf (Allemagne), en février 2021. Sans cela, impossible d’obtenir un quota. « Personne n’était au courant, regrette l’athlète dans Le Parisien. J’avais reçu les accréditations pour les Jeux. Tout allait bien jusqu’à la semaine dernière. »

« De son côté, la FIS affirme que son règlement, publié en mai 2021, stipulait le caractère obligatoire des championnats mondiaux en Allemagne ou en Finlande », indique TV5 Monde.

Abderrahim Kemmissa, forcément déçu, vise désormais les Jeux olympiques de 2026 en Italie.


Les cinq dernières infos

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique

Facebook

A LIRE AUSSI

Ski de fond

Le Lager 157 Ski Team a dévoilé ce jeudi son équipe pour la saison prochaine. Parmi les nouvelles têtes se trouve le jeune prodige...

Ski de fond

18:40. À 22 ans, la fondeuse du Team Nordic Panthers, Marie Saillet, a décidé de prendre sa retraite sportive ce jeudi. La jeune femme...

Ski nordique

Ce mercredi et ce jeudi a eu lieu le 53e Congrès de la FIS. Voici tout ce qu'il faut savoir sur ce qu'il s'est...

Ski nordique

Dans quelques jours, la brigade des sapeurs-pompiers de Paris va accueillir l'équipe de France militaire de ski.

Ski de fond

07:29. Mercredi, la Fédération internationale de ski a attribué l’organisation des championnats du monde de ski nordique de 2027 à Falun. La ville suédoise...

Ski de fond

Ce mercredi après-midi, lors du Congrès de la FIS, la mesure visant à réduire les inégalités entre les hommes et les dames en ski...

Ski de fond

Alors que le sujet sur les mêmes distances entre hommes et femmes font beaucoup de bruit, un autre dossier fait également débat : la...

Ski de fond

Malgré les fortes pressions autour de cette question épineuse de la participation des Russes et Biélorusses à la prochaine coupe du monde, la FIS...