JO : Fourcade fait confiance au CIO pour assurer la sécurité des athlètes

JEUX OLYMPIQUES – Le porte-drapeau de l’équipe de France estime que les instances olympiques ne prendront aucun risque à envoyer des athlètes en Corée du Sud s’il y avait danger.

 

 

La semaine dernière, Laura Flessel, ministre des Sports, n’excluait pas un forfait des athlètes français aux Jeux olympiques de Pyeongchang, qui doivent se dérouler en février 2018 à proximité avec la Corée du Nord, en raison des tensions entre ce pays et la communauté internationale. Sur RTL, elle avait déclaré : « Si ça s’envenime et qu’on arrive pas à avoir une sécurité affirmée, notre équipe de France resterait ici. » Le lendemain, le comité national olympique avait tempéré. Dans un  communiqué, il avait dit faire confiance au CIO. Jeudi matin, dans Aujourd’hui en France-Le Parisien, le nouveau porte-drapeau des bleus adopte la même position : « Le CIO n’enverrait pas des centaines d’athlètes s’il sentait qu’il y avait le moindre risque. Il suit attentivement le sujet, sans remettre en cause la tenue des Jeux olympiques. A partir du moment où il prend cette décision, je le suis les yeux fermés. » Le biathlète dit faire « confiance aux institutions pour prendre les mesures nécessaires, si mesures à prendre il y a. Pour le moment, ce n’est pas à l’ordre du jour. »

 

Photo : Agence Zoom

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.