JO/Biathlon – Bescond en bronze, le doublé pour Dahlmeier

BIATHLON – Anaïs Bescond a remporté la médaille de bronze de la poursuite des Jeux de Pyeongchang grâce à un tir exceptionnel à 19/20 malgré le vent capricieux… La Jurassienne est devancée par Laura Dahlmeier qui signe le premier doublé sprint – poursuite dans l’histoire olympique et par Anastasiya Kuzmina qui l’a battue au sprint.

 

C’est la consécration pour Anaïs Bescond. La Jurassienne de 30 ans a décroché sa première médaille olympique en s’emparant du bronze sur la poursuite des Jeux olympiques de Pyeongchang. Créditée d’un magnifique 19/20 derrière la carabine, la Morberande, malheureuse 19e du sprint, a réalisé une fabuleuse remontée et c’est au finish face à la Slovaque Kuzmina qu’elle s’est inclinée de deux petits dixièmes. Il s’agit également de la première médaille pour l’équipe de France de biathlon dans ces Jeux olympiques.

Anais Bescond (FRA)

Anaïs Bescond entre dans la grande histoire olympique grâce à cette énorme performance, une si belle récompense pour la Jurassienne qui a connu une dernière saison galère, privée des mondiaux d’Hochfilzen. La championne du monde du relais mixte à Oslo réalise un rêve éveillé… « Anaïs a réussi à jouer malgré des éléments contraires et pas mal de vent. Ce n’était pas simple mais elle a su tirer son épingle du jeu. On est content pour elle et soulagé pour la suite. Nanass est une des anciennes du circuit, il lui manquait une breloque olympique et concrétise son rêve aujourd’hui », s’est réjouit Stéphane Bouthiaux au micro de France TV.

L’entraîneur des dames a lui aussi savouré un bonheur partagé : « ça fait vraiment plaisir et c’est mérité. Elle était loin sur le sprint et a sorti une grosse course ensuite. ça restera à jamais pour elle », confirmait Julien Robert.

 

Dahlmeier en patronne

 

Elle aussi entre dans l’histoire des Jeux. Laura Dahlmeier est la première athlète à réaliser le doublé sprint – poursuite aux Jeux. A 24 ans, la sextuple championne du monde d’Hochfilzen n’a cessé de monter en puissance ces dernières semaines en coupe du monde. Elle arrive au meilleur de sa forme au meilleur moment de la saison et malgré la pression de Kuzmina (16/20) et d’un vent changeant, elle aussi a sorti le 19/20.

La magnifique performance d’Anaïs Bescond fait presque oublier la déconvenue des autres Françaises avec Anaïs Chevalier, 24e, Marie Dorin-Habert 27e et Justine Braisaz 34e.

 

Photo : NordicFocus

Les premiers résultats :

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.