JO | Biathlon – Les Français champions olympiques du relais mixte

JO | Biathlon – Marie Dorin-Habert, Anais Bescond, Simon Desthieux et Martin Fourcade ont remporté la médaille d’or sur le relais mixte biathlon des Jeux olympiques de Pyeongchang. La Norvège, revenue de loin et tenante du titre, prend l’argent.

 

Et dire que les Allemands semblaient avoir course gagnée avant le dernier relais de son champion olympique de sprint Arnd Peiffer… Mais c’est mal connaître le biathlon et ses incroyables rebondissements. L’Allemand a craqué sur ses deux tirs et Martin Fourcade n’en demandait pas tant. Le double médaillé d’or n’a pas manqué l’occasion d’offrir l’or olympique à l’équipe de France. Sa première médaille olympique en relais et surtout, mais également son cinquième titre barré des anneaux olympiques.

Le Français a été grandement aidé par Marie Dorin-Habert, parfaite au tir et sur la piste, Anaïs Bescond, qui a eu recours à trois balles de pioche sur son debout, et Simon Desthieux, aussi parfait que son leader. Cette médaille d’or marquera aussi la sortie de Marie Dorin-Habert qui raccrochera sans doute en fin de saison, en championne olympique !

 

Quant au biathlète de l’Ain, il décroche sa première médaille olympique et aura eu l’immense mérite de tenir la baraque face au retour d’un incroyable Johannes Boe qui a remis la Norvège sur le podium après un début de course très compliqué de ces collègues dames…

 

Un tir retrouvé pour les Français

 

Les bleus avaient déjà goûté à l’or mondial mais jamais à la récompense olympique. Bredouilles à Sochi sur les épreuves collectives, les Français vont pouvoir partager ce bonheur avec tout le staff, tous les coureurs remplaçants ou absents sur ces Jeux olympiques. La joie est immense dans cette équipe de France qui a donc devancé la Norvège de Svendsen, Olsbu, Eckhoff et J. Boe grâce à un tir retrouvé. En piochant seulement quatre fois, les tricolores signent l’une voire la meilleure performance collective derrière la carabine. Au meilleur moment et au meilleur endroit.

Du côté des Allemands, la déconvenue est aussi immense que la joie des Français. Le champion olympique de sprint, qui partait avec une avance confortable de 40 secondes, a craqué au pire moment en faisant même un tour de pénalité lors d’un dernier tir extrêmement tendu. Pire, il était même devancé par l’Italien Dominik Windisch au terme d’un dépassement limite… Ce qui poussait les Allemands à porter réclamation pour ce sprint discutable. En vain…

 

Photo : NordicFocus


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade


 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.