JO | Biathlon : Martin Fourcade champion olympique de la poursuite

BIATHLON – Comme à Sochi en 2014, Martin Fourcade a remporté l’or olympique de la poursuite de Pyeongchang. C’est le troisième titre pour le Français qui a signé une course grandiose.

 

Enorme sur la piste, précis derrière la carabine, Martin Fourcade s’est imposé sur la poursuite de Pyeongchang en mode patron. Malgré une erreur sur le premier tir couché, le Français a signé une performance incroyable sur la piste coréenne.

Revenu très vite sur la tête de course, le patron de la discipline s’est donné de l’air après un premier debout parfait. Il avait quasiment deux balles de réserve avant le dernier tir mais il n’en a pas eu besoin… Quelle réaction d’orgueil de la part du tricolore passé à côté de son sprint !

biathlon, Martin Fourcade, jo hiver, Pyeongchang, Jeux olympiques

Martin Fourcade (FRA) remporte son troisième titre olympique.

Martin Fourcade a aussi répondu de la meilleure manière après sa déconvenue sur le sprint, où, malgré trois tours de pénalité, il s’était arraché sur la piste pour limiter la casse.

Le porte-drapeau de la délégation française apporte une seconde médaille d’or à la France après Perrine Laffont. Accessoirement, il égale Jean-Claude Killy avec cette troisième médaille d’or même si les époques et les sports ne sont pas franchement comparables.

 

Simon Desthieux encore placé

 

Derrière lui, le jeune Suédois Sebastian Samuelsson, tout juste 19 ans, a pris le meilleur en toute fin de course sur l’Allemand Benedikt Doll à respectivement 12 et 15 sec du Français qui aura pleinement profité de son dernier tour de piste pour entamer sa récupération.

 

Tarjei Boe, 4e à 1’02 mn, Simon Schempp, 5e dans la même seconde et le Suisse Benjamin Weger, épatant sur cette poursuite, complètent le Top 6.

Simon Desthieux a de nouveau signé une course de très haut-niveau. 7e du jour avec le 8e temps de ski et trois fautes, le biathlète de l’Ain aurait pu se mêler à la bagarre avec une plus grande réussite derrière la carabine. Il a toutes les cartes en main pour briller sur les deux prochaines courses individuelles.

Antonin Guigonnat n’a pas trouvé les clés pour maîtriser le fort vent coréen : 5 fautes placent le haut-Savoyard à la 19e place. Tandis que Quentin Fillon-Maillet, malheureux face aux cibles, a commis trop d’erreurs pour espérer une remontée au classement.

 

Photo : NordicFocus

Le Top 30 :


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade


 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.