JO/Biathlon : Martin Fourcade « très heureux de cette médaille »

BIATHLON – Martin Fourcade a conservé son titre de champion olympique en remportant la poursuite de Pyeongchang. De quoi le combler de bonheur.

Il ne s’est jamais caché derrière son petit doigt, a toujours assuré son statut de favori pour ces Jeux olympiques de Pyeongchang. Quitte à susciter la déception et quelques critiques après sa 8e place sur le sprint… Mais Martin Fourcade n’est pas un sportif comme les autres. Il est de la race des champions, des géants. Sa réaction d’orgueil était attendue et ne s’est pas fait attendre sur cette poursuite olympique…

La station de Font-Romeu a vibré pour son champion : 

En remportant sa troisième médaille d’or olympique, le Pyrénéen entre dans le clan très fermé des triples champions olympiques où figurent l’athlète Marie-Jo Pérec, Tony Estanguet ou le skieur Jean-Claude Killy… « C’est une joie immense de faire parti de ce groupe mais les Jeux sont loin d’être finis », soufflait Fourcade au micro  de France TV. Le cannibale n’est pas rassasié.

 

Mais si tout a paru simple depuis un canapé devant sa télévision, rien ne l’a été pour l’intéressé dans le froid coréen. «  Je suis très heureux de cette médaille. C’était dur, hier j’avais le sentiment d’avoir fait ce qu’il fallait. Il y a avait de l’incompréhension et de la déception après le sprint. Ce matin, j’ai pu retourner toute cette rage contre moi pour me transcender. La ligne d’arrivée était après ce dernier tir, je savais que je devais abattre les cinq cibles. À la télé ça parait simple mais ça m’a demandé une énergie folle. A partir du premier couché, je savais que j’avais ouvert une porte et qu’il ne fallait pas le refaire », a-t-il expliqué.

Jeudi, Fourcade défendra son titre sur l’individuel 20 km.

Photo : France TV

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.