JO/Biathlon : Peiffer en or, Fourcade et Boe déçus

Biathlon, Ski nordique, JO, Pyeongchang 2018, sport, ski, Jo 2018, Hiver, Jeux olympiques, Jo d’hiver, Montagne, Nordic mag, une, Quentin Fillon-Maillet, Martin Fourcade, Simon Desthieux, Antonin Guigonnat
JO/BIATHLON – Il ne figurait pas parmi les favoris mais Arnd Peiffer est devenu champion olympique du sprint à Pyeongchang ! L’Allemand, champion du monde de la spécialité en 2011, a devancé le Tchèque Michal Krčmář et l’Italien Dominik Windisch. Martin Fourcade déçoit au tir et prend la 8e place.

 

Ce sprint nous a réservé un scénario unique pour cette saison de biathlon. Arnd Peiffer remporte le titre olympique alors qu’on attendait les deux grands leaders Martin Fourcade et Johannes Boe au sommet. Or, ces derniers ont craqué sur leurs tirs, et notamment sur le couché où ils ne blanchissent que deux cibles. Le biathlète allemand est sacré champion olympique devant Michal Krčmář et Dominik Windisch.


Arnd Peiffer (ALL)

Dans le clan tricolore, c’est une déception. Le chef de file de la délégation française, Martin Fourcade, ne remporte pas la course à cause de ces trois fautes au couché qui l’ont éloigné du titre. Il s’est repris sur son debout mais les conditions météorologiques ne lui ont pas permis de combler son retard. Il a passé la ligne avec 22 secondes de retard. Point positif : le Français affiche le meilleur temps de ski du jour avec plus de dix secondes d’avance sur le premier Norvégien, Erlend Bjontegaard.


Martin Fourcade (FRA)

 


Martin Fourcade (FRA)

Le catalan réagit après sa course : « C’est une très grosse déception. Le tir couché est incompréhensible. Ce qui s’est passé, je ne sais pas, on en parlera avec les coachs ».

L’autre grande déception du jour nous vient du clan Norvégien. Johannes Boe, second du général de la Coupe du monde et co-favori de l’épreuve, manque complètement ses tirs. Il fait quatre fautes en tout, dont les trois lors du premier tir, comme son meilleur ennemi Français. A l’arrivée, le Scandinave se classe 31e avec le quatrième temps de ski.


Johannes Thingnes Boe (NOR)

Derrière, les Français n’ont pas tous été au meilleur de leur forme. Simon Desthieux réalise tout de même une belle course en prenant la onzième place de ce sprint. Antonin Guigonnat occupe la 27e position avec trois fautes au tir. Ce fut encore plus compliqué pour Quentin Fillon-Maillet qui fait quatre fautes et termine 48e. Ancien tricolore et maintenant Belge, Florent Claude se classe 55e ce dimanche.


Simon Desthieux (FRA)

 


Antonin Guigonnat (FRA)

 


Quentin Fillon Maillet (FRA)

Les Suisses, eux, prennent place dans le top dix grâce à la bonne performance de Sérafin Wiestner qui se classe 9e de ce sprint olympique malgré une faute au tir. Benjamin Weger prend la 15e place avec une faute sur le pas de tir. Jeremy Finello est 61e.


Serafin Wiestner (SUI)

Classement :

Télécharger (PDF, 95KB)

 

Photo : NordicFocus

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.