JO : les députés défiscalisent les primes des médaillés

jo hiver, biathlon, Martin Fourcade, olympique, médaille

JO – Les députés ont voté l’exonération des primes versées par l’Etat aux athlètes français ayant obtenu une médaille olympique ou paralympique.

 

Les médaillés des JO en ligne de mire

Les médaillés des Jeux olympiques et paralympiques d’hiver à Pyeongchang ne paieront pas d’impôts sur les primes reçues à à Pyeongchang. Mardi, la commission des finances de l’Assemblée nationale a adopté l’exonération complète et permanente.

La députée LRM Perrine Goulet a présenté un amendement au projet de budget 2019. Son collègue apparenté PS, Régis Juanico, avait prôné la même exonération, comme nous l’indiquions le 5 octobre dernier.

 

Fourcade et Bochet aux avant-postes

Le quintuple champion olympique Martin Fourcade et l’octuple championne paralympique Marie Bochet avaient écrit en juin une lettre à la ministre des Sports Laura Flessel. Ils avaient ensuite interpelé Roxana Maracineanu dès son arrivée au gouvernement. Ils déploreraient que les JO d’hiver ne bénéficient pas de la même défiscalisation que ceux d’été.

Ils avaient reçu le soutien de Michel Vion, président de la Fédération française de ski.

 

La ministre compréhensive

Lundi, lors de la présentation des équipes de France qui s’est tenue à Paris, Roxana Maracineanu avait indiqué être favorable à un « traitement équitable ». Mais elle avaient aussitôt ajouté que les « athlètes » devaient aussi « participer à cette contribution qui est proposée à tout le monde en faveur de la société des plus faibles ».

 

28 athlètes concernés

A noter qu’une médaille d’or donne droit à 50 000 euros, une d’argent à 20 000 euros et une de bronze à 13 000 euros.

28 athlètes, soit 19 médaillés olympiques et neuf paralympiques, étaient concernés. Ils avaient été reçus à l’Elysée par le président Emmanuel Macron,

« D’un côté, l’Etat donne l’impression de soutenir le sport (…), mais derrière si c’est pour nous en enlever une très grosse partie, je trouve ça limite hypocrite », déclarait lundi le biathlète Anaïs Bescond. Elle s’exprimait dans un reportage diffusé dans le journal de 13 heures de TF1 que Nordic Magazine vous propose de voir :

 

Photo : NordicFocus

1 Comment

  1. Jean

    14/10/2018 à 21 h 36 min

    Et pourquoi ne pas fiscaliser seul d ete pour etre équitable?
    On ne les assiste deja pas assez (armé douane…)?

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.