JO | Plateau télé #6 : Les Jeux de Pyeongchang méritent les meilleurs

Biathlon, Ski nordique, JO, Pyeongchang 2018, sport, ski, Jo 2018, Hiver, Jeux olympiques, Jo d’hiver, Montagne, Nordic mag, une,

Biathlon, Ski nordique, JO, Pyeongchang 2018, sport, ski, Jo 2018, Hiver, Jeux olympiques, Jo d’hiver, Montagne, Nordic mag, une,

Combien étions-nous à avoir aménagé nos horaires de travail pour assister au sacre de nos championnes et champions en ce jeudi olympique à Pyeongchang ?

Suûrement très, très nombreux, et pour ceux qui n’avaient pas pu bénéficier de temps libre, il restait les portables et autres tablettes en catimini, sous le manteau, en cachette de la hiérarchie…

A la fin de la journée, la déception est à la hauteur de nos attentes. Du coup, la morosité nous gagne.
A défaut d’extase sportive, les commentaires se concentrent sur la qualité de la réalisation et l’efficience des reportages. La critique est claire, elle est loin d’être positive ! Est-ce la résultante de l’ambiance morose générée par l’absence de résultat ? Certainement en partie, mais pas que !

 

Ambiance morose

Pyeongchang, biathlon, jo d hiver

Martin Fourcade (FRA) –  Thibaut/NordicFocus.

Soyons clairs, où sont les réalisations tirées à quatre épingles des chaines habituelles du nordique ? Où sont les consultants tellement appréciés ?
Que dire des commentateurs que nous pensions hors du coup depuis Sochi ? Des « non spécialistes », absents depuis la dernière olympiade. Nous les espérions définitivement voués aux gémonies !

Il ne suffit pas de s’octroyer les droits télé pour offrir un spectacle à la hauteur d’un événement comme les Jeux.

Comme pour un bon plat dans un grand restaurant, c’est bien d’avoir la bonne casserole, les bons ingrédients, mais il faut aussi les bons cuisiniers et les bons serveurs, c’est un tout indissociable.

A l’instar de l’émission Top Chef, certains mériteraient bien de se retrouver en dernière chance pour hausser un peu leur prestation… Les Jeux méritent bien les meilleurs !

Un reportage télé ne s’improvise pas, il se prépare, se peaufine, se magnifie, se vit avec les tripes…

Les athlètes se préparent pendant des années, pourquoi n’en est-il pas de même pour celles et ceux à qui on confie l’événement télévisuel ?

 

Photo : NordicFocus

3 Comments

  1. Didier

    15/02/2018 à 16 h 55 min

    Soyons clair, les commentaires du biathlon (entre autres) sont archi-nuls… c’est une catastrophe. Et même quand nos français gagnent, les commentateurs agacent.
    A chaque fois qu’un athlète manque une cible, on a droit au “çà va être compliqué”… on a du l’entendre environ 30 fois sur les Individuel d’aujourd’hui. On doit être à plus de 100 fois depuis le début des épreuves.
    Au secours… Et çà, c’est quand ils ne se trompent pas sur les écarts, les noms, et sans parler du sens même de la course et des enjeux qu’ils sont incapables de comprendre et d’analyser.
    Quand au ski de fond, Mr Boillon a du répéter 25 fois “çà va commencer à accélérer” pendant le skiathlon hommes… à l’écouter les gars vont dépasser les 100km/h en fin de course à force d’accélérer.
    Non, vraiment, on regrette les commentaires de la chaine l’Equipe qui diffuse habituellement le biathlon.
    France TV, il est temps de renouveler votre parc de commentateurs. Y’en a marre des Montiel et autre Boillon, ils ne sont pas au niveau, contrairement à nos athlètes.

  2. Thierry CHAMPENOIS

    15/02/2018 à 18 h 21 min

    Merci d’abonder dans mon sens, je pense m’être fait le porte parole de beaucoup de téléspectateurs qui comme moi sont exaspérés par ces commentaires non préparés, non documentés, peu professionnels…

  3. DoubsBearn

    15/02/2018 à 21 h 37 min

    A voir l’évolution des commentaires de BOILLON depuis le 10/02, aucun doute il lit nos appréciations de sa MINABLE PRESTATION. Il a tenté d’évoluer, mais quand on ne connait pas les Athlètes, il est difficile de les reconnaitre à la télé sans avoir eu la possibilité de lire le dossard, d’aller consulter sa fiche pour ensuite prononcer le nom : le temps perdu à rechercher l’information, que l’Athlète est hors champ (surtout avec la réalisation qui est aussi nulle de BOILLON, bien qu’en net progrès comparé à ce minable).
    Au delà de la méconnaissance des Athlètes, il est incapable de comprendre ce sport, incapable de faire des maths (ce midi quand après 3 tours de 4 km, il annonce que le biathlète a parcouru 15 km : je l’ai trouvé énorme). Quand Joannes attendait de savoir si les derniers en piste allaient le dépasser, il n’était même pas en mesure de faire les écarts de tête en correspondance au nombre de tirs effectués…
    France 2 ne le remplacera pas : service public !!! Ils ne sera remplacé que lorsqu’il partira (vous pensez que Chamouleau au Dakar c’est normal ??? que Monfort est au point en tant que commentateur ? etc… Heureusement que Holtz est parti de lui même sinon, il continuerait à nous casser les Oreilles ;-(

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.