Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Ski nordique, JO, Pyeongchang 2018, sport, ski, Jo 2018, Hiver, Jeux olympique, Jo d hiver, Montagne, Nordic mag
18.02.2018, Pyeongchang, Korea (KOR): Jonas Baumann (SUI), Jean Marc Gaillard (FRA), Andrey Larkov (RUS), (l-r) - XXIII. Olympic Winter Games Pyeongchang 2018, cross-country, 4x10km men, Pyeongchang (KOR). www.nordicfocus.com. © Modica/NordicFocus. Every downloaded picture is fee-liable.

JO | Ski de fond : la liste de départ du 50 km

JO | SKI DE FOND – La liste de départ du 50 km classique ski de fond a été dévoilée. On retrouvera deux Français au départ ce samedi à 6h.

 

Les favoris sont présents

Le 50 km classique sera la dernière épreuve nordique pour les hommes à Pyeongchang. Le ski de fond qui nous a jusqu’ici réservé un spectacle impressionnant ne devrait pas décevoir. On retrouvera les grands favoris comme Cologna, Harvey et même l’étonnant Bolshunov. Ils tenteront de renverser la domination norvégienne sur ces olympiades.

 Hans Christian Holund et Martin Johsnrud Sundby seront les Scandinaves à battre demain pour un titre perdu par le champion de Sochi, Alexander Legkov, qui s’est vu retirer sa victoire pour dopage.

Peut-être assisterons-nous à une surprise kazakh en la personne d’Alexey Poltoranin qui s’exprimera dans un style classique où on le sait très en jambes. Il faudra aussi se méfier du Russe Spitsov, qui s’est hissé sur de nombreux podiums en Corée.

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

 

Deux Français au rendez-vous

Deux générations de fondeurs représenteront la France demain dans le 50 km ski de fond. Clément Parisse, 24 ans, accompagnera l’expérimenté Jean-Marc Gaillard dans sa dernière course olympique. Déjà présents dans le relais en bronze, les deux hommes espéreront réaliser des performances à la hauteur des Robin Duvillard (6e) et Ivan Perillat-Boiteux (13e) à Sochi.

D’autant que sur sa dernière olympiade et surtout dernière prestation, le fondeur Haut-Savoyard voudra, a 37 ans, tirer sa révérence de belle manière. Nul doute que sa détermination et son envie seront au maximum pour bien figurer et, pourquoi pas, surprendre les favoris.

Il n’y aura pas de Maurice Manificat sur cette dernière course de ski de fond olympique.

 

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

La start-list du 50 km classique :

[gview file= »https://www.nordicmag.info/wp-content/uploads/2018/02/start-list-50-km.pdf »]

 

Photo : NordicFocus

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

Facebook

A LIRE AUSSI

Ski de fond

Durant l'été, Nordic Magazine donne la parole, chaque jour, à un nordique retraité. C'est au tour de l'ancienne fondeuse dauphinoise Lou Reynaud de se...

Biathlon

Cette semaine, le Blink Festival, rendez-vous estival incontournable dans le monde du nordique, a tenu en haleine les fans de rollerski et de biathlon....

Combiné nordique

Durant l'été, Nordic Magazine donne la parole, chaque jour, à un nordique retraité. C'est au tour de l'ancien combiné Samuel Guy de se prêter...

Ski de fond

Swiss-Ski vient de nommer Lars Broennimann comme chef du ski de fond. Scientifique du sport âgé de 38 ans, il succédera cet automne à...

Ski de fond

Pour Nordic Magazine, James Clugnet a accepté de revenir en longueur sur la situation du ski de fond britannique, lâché par UK Sport et...

Biathlon

Durant l'été, Nordic Magazine donne la parole, chaque jour, à un nordique retraité. C'est maintenant au tour de la Jurassienne Léna Arnaud de se...

Rollerski

Incroyable Arnaud Chautemps qui remporte la mass-start skating du Blink Festival dans les rues de Sandnes (Norvège). Podium également pour Renaud Jay, troisième.

Ski de fond

Pendant une semaine, Sjusjøen (Norvège) reçoit plus de 200 fondeurs juniors venus de vingt-quatre pays, dont la France.