JO | Ski de fond – Les skieurs français au septième ciel

Ski nordique, JO, Pyeongchang 2018, sport, ski, Jo 2018, Hiver, Jeux olympique, Jo d hiver, Montagne, Nordic mag, ski de fond

JO | Ski de fond – Du bonheur, des sourires et une joie immense… Les mousquetaires de l’équipe de France de ski de fond ont décroché le bronze olympique pour le plus grand bonheur des amoureux du nordique. Voici leurs réactions après cet épique relais.

 

Comme à Sochi, les skieurs français ont pris la médaille de bronze des Jeux olympiques. Comme à Sochi, l’émotion est immense ce dimanche matin. Le bonheur est total pour le ski de fond français après les larmes de Maurice Manificat, passé à côté de son rêve sur le 15 km libre olympique vendredi. Les bleus étaient habités d’un supplément d’âme sur ce 4 x 10 km.

Ski nordique, JO, Pyeongchang 2018, sport, ski, Jo 2018, Hiver, Jeux olympique, Jo d hiver, Montagne, Nordic mag, ski de fond, Clément Parisse

Comme en Russie, c’est en présence, une nouvelle fois de Vincent Vittoz, Alexandre Rousselet ou Emmanuel Jonnier, ceux qui ont sorti le fond tricolore de l’anonymat dans les années 2000, que Maurice Manificat, Jean-Marc Gaillard, Clément Parisse et Adrien Backscheider ont décroché la deuxième médaille de bronze olympique en relais pour le ski de fond tricolore…

« Ces gars valent de l’or »

Alors forcément, à l’heure des réactions au micro de David Sandona, c’était grande sourire de circonstance pour les quatre mousquetaires et pour leur entraîneur, ému aux larmes : « Une médaille d’équipe, ça n’a pas de prix, c’est fabuleux, se réjouissait François Faivre.

Ski nordique, JO, Pyeongchang 2018, sport, ski, Jo 2018, Hiver, Jeux olympique, Jo d hiver, Montagne, Nordic mag, ski de fond

On a eu une déception vendredi, mais aujourd’hui les gars ont fait le job, je ne pouvais pas espérer mieux. Ils ont été exceptionnels, j’adresse un grand merci à toute l’équipe. Le relais, c’est la représentation du travail de toute l’équipe. Notre lanceur d’équipe a été fabuleux, les deux relais en classique nous permettent de jouer devant, Clément qui signe une super course avec le meilleur fondeur de ces Jeux et Adrien qui finit le travail. Ces gars sont en bronze, mais ils valent de l’or. »

« J’étais tendu comme jamais »

Pour ses derniers Jeux, Jean-Marc Gaillard, 37 ans, a ajouté une nouvelle breloque internationale, la troisième de sa carrière, après avoir magnifiquement lancé la fusée tricolore. Et pourtant le fondeur des Glières a passé « une journée de merde, confiait-il à David Sandona. J’étais tendu comme jamais. Je sais l’importance du premier relais en grands championnats, j’avais tellement pas envie d’être la nation qui se fait piéger. On avait tous à coeur de faire un joli truc. Ça paraît sur le papier assez facile,mais lutter face à la Norvège et la Russie, peu auraient miser dessus ce matin… »

biathlon, ski de fond, Ski nordique, JO, Pyeongchang 2018, sport, ski, Jo 2018, Hiver, Jeux olympiques, Jo d’hiver, Montagne, Nordic mag, une,

Après le bronze de Falun, Adrien Backscheider a de nouveau conclu ce relais tricolore à Pyeongchang : « Je suis fier de faire partie de cette équipe, fier de toute l’équipe, j’ai fait ce que j’ai pu. L’histoire n’a pas toujours été belle pour le relais français », a justement rappelé le Vosgien.

 

« Faire ce résultat avec mes deux idoles, c’est plaisant »

Les deux anciens de l’équipe ont en effet connu des déceptions avec le relais tricolore mais aujourd’hui, Clément Parisse a chassé les démons avec une performance tout simplement exceptionnelle, en restant dans les skis du meilleur fondeur de ces Jeux, Simen Krueger. « J’ai été impeccablement lancé par Jean-Marc et Maurice, précisait modestement le fondeur de Megève. Faire ce résultat avec les copains avec mes deux idoles, c’est plaisant. Ça met de la pression mais il faut réussir à tirer le bon de cette pression. »

Maurice Manificat, tout en retenu après les larmes de vendredi, a aussi souligné la continuité de cette équipe au plus haut-niveau : « C’est juste incroyable de le refaire après Sochi et Falun. On a une pensée pour Robin qui était dans ce relais… c’est juste magique, surtout de le refaire, de réussir à maintenir le niveau. On était tous dans une grande forme cette semaine. Ça s’est super bien goupillé ».

Voilà un résultat qui devrait inspirer les poneys de Cyril Burdet qui ont rendez-vous avec une nouvelle chance de médaille lors du team sprint ce mercredi 21…

 

Photos : NordicFocus et capture d’écran France Télévisions

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.