Jocelyn David-Raison : « J’aimerais rester dans le top 15 »

Jocelyn-David_Raison.jpgJocelyn David-Raison, avec notamment une belle 11e place sur le 15 km skate du Nordic challenge de Bessans, comment analysez-vous votre premier week-end de compétition ?
Un premier week-end de compétition mitigé. Le samedi, je passe totalement à côté de ma course et je me retrouve dans les profondeur du classement. Je pense que je manquais d’intensité et d’un chrono sur neige. Je me suis endormi au fil des tours et même si le parcours était majoritairement plat, je manquais de ski et je ne me sentais pas à l’aise sur les skis…
Le dimanche en revanche je réalise une très bonne course mais si les sensations à l’échauffement n’étaient pas top ; je suis resté motivé. Dès les premiers mètres, j’ai senti que les skis étaient bons et que le coach “Jeanot” avait fait du bon boulot. Je pense avoir bien géré mon effort, j’ai rattrapé Théo Pellegrini qui partait juste devant moi puis nous nous sommes retrouvés dans les skis de Romain Vandel qui nous a emmené jusqu’au bout. Romain jouait le podium et c’était très motivant pour moi et Théo d’arriver à tenir Romain notre partenaire d’entraînement. 

Quels sont les points à régler en ce début de saison ?
En ce début de saison, je pense que j’ai besoin de passer du temps sur mes skis pour retrouver des sensations et du relâchement notamment en classique.

 

Je cours à Bellefontaine dimanche”

 

Comment avez-vous gérer cette semaine d’entraînement ? 
En début de semaine nous étions en attente d’une décision de la fédé concernant les quotas pour la coupe OPA de ce week-end mais malheureusement la sélection a été faite principalement sur le classique… 

Avez-vous pu skier dans le massif jurassien ?
Cette semaine j’ai profité de la neige tombée sur notre massif pour skier deux fois par jour dans le secteur du Massacre.

Quel est le programme à venir pour vous et les principaux objectifs à court terme ?
Mon prochain objectif sera le Nordic challenge de Megève où j’aimerais rester dans le top 15 puis il y aura début janvier la coupe d’Europe à Arvieux qui sera pour nous une belle occasion de nous confronter aux meilleurs Européens.
En attendant pour garder le rythme, je cours à Bellefontaine dimanche et au KO à Lamoura la semaine suivante.

 

Photo : Facebook 



Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade