Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Johannes Thingnes Boe, Östersund, biathlon
Johannes Thingnes Boe (NOR) - Manzoni/NordicFocus.

Biathlon

Johannes Thingnes Boe termine la saison complètement « vidé »

A la fin de cette saison 2020-2021, le Norvégien Johannes Thingnes Boe conserve son statut de numéro un mondial. Mais cela n’a pas été facile.

« Lægreid m’a bousculé mentalement », avoue Johannes Thingnes Boe

A 27 ans, le Norvégien Johannes Thingnes Boe a remporté pour la troisième fois le classement général de la coupe du monde de biathlon. Ce nouveau gros globe de cristal n’a toutefois pas été facile à conquérir. Il lui a fallu attendre la dernière balle de la dernière course pour enfin pouvoir lever les bras. La faute à l’un de ses compatriotes, Sturla Holm Lægreid. « C’est un gars qui m’a bousculé mentalement », confie-t-il à la NRK. Et ce depuis la Finlande où a été donné le coup d’envoi de la saison. On s’en rappelle, le jeune homme de 24 ans avait gagné l’individuel de Kontiolahti grâce à un 20 sur 20 au tir, devançant son leader de dix-neuf secondes.

Biathlon, ski de fond, Saut à ski, combiné nordique, Sports d'hiver, Nordic Magazine, Ski, nordique
Johannes Thingnes Boe (NOR), Sturla Holm Laegreid (NOR) – Manzoni/NordicFocus.

Autrement dit, depuis des mois, il a été repoussé dans ses retranchements, alors même qu’il aurait pu penser souffler un peu après la retraite de Martin Fourcade, son principal rival durant des années. Mais la nature ayant horreur du vide, un autre est venu, à son tour, lui chercher des poux dans la tête. « Je ne pense pas que j’étais préparé à ce que quelqu’un comme lui frappe aussi tôt », ajoute-t-il à propos de Lægreid qui n’a rejoint l’élite qu’à la fin de la saison dernière. En fait, il estime qu’il n’a jamais connu une pareille concurrence.

« Je suis complètement vidé, au point de rupture », avoue-t-il après la dernière compétition de l’hiver à Östersund (Suède). Si les résultats n’ont pas toujours été au rendez-vous, s’il a connu des déceptions, Johannes Thingnes Boe a vécu une pression permanente car il n’a cessé de vouloir conserver son maillot jaune de numéro un mondial. Si le champion est sur les rotules, son but a été atteint.

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, Ski de fond, Ski nordique, Saut à ski, Saut spécial, Combiné nordique, Nordic Magazine, Sports d'hiver

A LIRE AUSSI

Biathlon

Patrick Oberegger, l'entraîneur italien à la tête des biathlètes norvégiennes, est revenu en longueur, pour Fondo Italia, sur la saison de ses athlètes. Il...

Ski nordique

17:03. L’interdiction d’utiliser du fluor pour farter les skis des fondeurs, sauteurs et biathlètes se précise. Alors que ces produits auraient dû être interdits...

Biathlon

14:42. Lors des championnats de Russie disputés au début du mois à Khanty-Mansiysk, Natalia Ushkina, absente des collectifs nationaux depuis 2014, a marqué les...

Ski de fond

Le Norvégien Eirik Asdoel a skié 476 km en une journée, établissant un nouveau record du monde.

Biathlon

Laura Dahlmeier, ex-star du biathlon allemand, a participé samedi à une course de ski-alpinisme internationale en Italie.

Biathlon

L'hiver 2020/2021 de la Jurassienne Caroline Colombo n'a pas été de tout repos. Marquée par un gros passage à vide en milieu de saison,...

Biathlon

Le Savoyard Eric Perrot, pas encore 20 ans, revient, pour Nordic Magazine, sur sa première course en coupe du monde disputée le mois dernier...

Ski de fond

Avec Johannes Hoesflot Klæbo, Erik Valnes est l'un des meilleurs sprinteurs du monde. Mais comme la star norvégienne, il ne veut pas être cantonner...