Jour décisif pour La Clusaz

Le reportage est publié ce matin dans Le Dauphiné Libéré. Aujourd’hui, à 17 h, La Clusaz saura, si oui ou non, elle obtiendra le feu vert de la FIS pour l’organisation de la coupe du monde de ski de fond des 17 et 18 décembre. Le snowcontrol est d’autant plus délicat que la neige n’est pas franchement au rendez-vous. Le stade des Confins est toujours vert. Or, il s’agit d’éviter l’annulation des épreuves, comme en 2014. Aussi, dans la station alpine, ne baisse-t-on pas les bras. Pour confectionner la piste, la glace recouvrant le lac des Confins est prélevée pour être « pilée », puis damée. Ce qui donne l’aspect d’une neige de printemps. Le stock conservé depuis un an sous de la sciure de bois selon le technique du “snow-farming” également employée à Prémanon, entre également dans le plan d’action des organisateurs, ainsi que de la production du précieux or blanc aux abords du village.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.