Juliette Lazzarotto va défendre son titre régional le 17 décembre à Lamoura

Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski, saut à ski,

Juliette-Lazzarotto.jpg

Juliette Lazzarotto, vous avez pris samedi la 4e place du sprint (2e en juniors) comptant pour la première épreuve du Subaru biathlon challenge. Une jolie performance avec un sans-faute et un écart de 30 sec avec le tête de course… Votre analyse ?
Je suis contente de mon début de saison. Commencer par un 10/10, ça fait toujours plaisir ! Au niveau du ski, la forme arrive doucement, j’ai encore quelques soucis avec mes tibias qui m’empêchent vraiment de skier vite sur le plat, mais j’espère qu’ils s’atténueront pour la suite de la saison !


Le lendemain, vous conservez votre seconde place en juniors mais reculez au scratch (8e) la faute à trois fautes au tir…
C’est vrai qu’au tir je sors une balle de trop qui m’aurait permis de grapiller quelques places mais c’est en fait en ski que je perds beaucoup de temps, la faute à un mauvais choix de skis (j’étais collée à la piste) et à un départ un peu rapide !


Le fait de disputer une course de biathlon sans avoir eu beaucoup de pratique sur neige est-il pénalisant ? comment reviennent les sensations ?
J’ai eu la chance de partir 5 jours en stage avec le comité du massif jurassien à Tignes il y a 3 semaines et cela m’a bien permis de reprendre des sensations. De plus, j’ai enchainé 2 semaines à Bessans (dont une semaine en stage avec la fédé) avant ces premières compétitions afin de vraiment retrouver un ski et une technique correcte, de retranscrire sur les skis ce que j’ai travaillé en ski-roue cet été. Donc j’ai quand même eu le temps de skier un minimum avant ces courses ; le manque de neige n’a pas été trop pénalisant (sauf pour le moral ! )


Quelle est la suite du programme pour vous ?
Normalement rebelote à Bessans la semaine prochaine pour 2 courses nationales qui me permettront de reprendre encore des sensations en course (surtout au niveau du tir). Ensuite, je défendrai mon titre de championne régionale de KO sprint classic à Lamoura le 17 décembre. Cette course me permettra de préparer les championnats de France des Contamines où là aussi j’essaierai de conserver mon titre du sprint ! …

Photo : Facebook