Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Que puis-je faire pour vous ?

Kandersteg : Lindvik l’emporte, top dix de Jonathan Learoyd

SAUT – Le Norvégien Marius Lindvik est le nouveau champion du monde juniors du saut. Il l’emporte devant l’Allemand Constantin Schmid et le Polonais Tomasz Pilsch. Joli top dix pour Jonathan Learoyd.

 

Sur le tremplin Suisse de Kandersteg, c’est le Norvégien Marius Lindvik qui s’est envolé le plus loin. Dans la nuit, il devance le sauteur Allemand Constantin Schmid, qui comptabilise déjà quelques départs en Coupe du monde, et l’Autrichien Clemens Leitner.

Avec deux sauts au-delà des 100 mètres, Marius Lindvik domine largement le concours et devient champion du monde juniors. Un premier titre qui laisse présager de bonnes choses à seulement 19 ans.

Les jeunes sauteurs tricolores étaient présents au nombre de quatre sur ce championnats du monde juniors de saut. Et le meilleur d’entre eux a été Jonathan Learoyd. Auteur de deux bons sauts, il prend la sixième place du concours.

L'article continue sous la publicité
pub

Ce ne fut pas aussi facile pour ses coéquipiers. Ils ne sont pas parvenus à se qualifier dans la seconde manche. D’abord Valentin Foubert qui avec un saut à 74 mètres ne peut faire mieux que 47e. Alessandro Batby est 44e. Mathis Contamine quant à lui, termine le concours à la 34e position.

Côté Suisses, c’est Sandro Hauswirtz qui a représenté son pays en seconde manche. Il se classe treizième au final.

Résultats :

Télécharger (PDF, 451KB)

 

Photo : capture d’écran live vidéo

L'article continue sous la publicité
pub

Cliquez pour commenter cet article

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, Ski de fond, Ski nordique, Saut à ski, Saut spécial, Combiné nordique, Nordic Magazine, Sports d'hiver, Oberstdorf 2021
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, Ski de fond, Ski nordique, Saut à ski, Saut spécial, Combiné nordique, Nordic Magazine, Sports d'hiver
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Ski nordique, saut à ski, Vu de Norge, Norvège, Biathlon, Ski de fond, Combiné nordique
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine, vol à ski
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

A LIRE AUSSI

Vu de Norge

Avec Vu de Norge et nulle part ailleurs, retrouvez toute l’actualité nordique norvégienne.

Ski nordique

Retrouvez ci-dessous le tableau des médailles des championnats du monde de ski nordique d'Oberstdorf (Allemagne).

Saut à ski

Lors des Mondiaux d'Oberstdorf, l'équipe autrichienne de saut à ski a utilisé de nouvelles combinaisons.

Saut à ski

L’Allemagne s’impose à domicile devant l’Autriche et la Pologne après un concours de haut vol !

Saut à ski

Stefan Kraft prend le dernier titre individuel à Oberstdorf. Johansson est en argent, Geiger en bronze.

Saut à ski

Stefan Kraft remporte la qualification sur grand tremplin devant Forfang et Eisenbichler.

Saut à ski

15:31. Mercredi, Halvor Egner Granerud a été testé positif à la Covid-19. Depuis, tout le monde se demandait s’il allait être le seul dans...

Saut à ski

Entre sa médaille d'or glanée à Oberstdorf et de nombreux tests anti-Covid, la journée de mercredi a été particulière pour Maren Lundby.