Klaebo et les autres

SKI DE FOND – Johannes Hoesflot Klaebo a continué sur sa lancée du sprint de vendredi pour étouffer la concurrence sur le 15 km classique de Ruka, devançant Didrik Toenseth et Iivo Niskanen.

 

Avec son visage juvénile, on lui donnerait le bon dieu sans confession. Mais Johannes Hoesflot Klaebo est un tueur au sang froid. Samedi, sur le 15 km classique de Ruka, il a malmené ses adversaires, avec son pas de montée très caractéristique. Déjà vainqueur du sprint la veille, il a réussi une performance de très haut niveau pour dominer toutes les références de la discipline.

 

Johannes Hoesflot Klaebo (NOR).

Iivo Niskanen (FIN).

Didrik Toenseth (NOR).

Didrik Toenseth (NOR), Johannes Hoesflot Klaebo (NOR), Iivo Niskanen (FIN).

 

Pourtant, Alexander Bolshunov est parti avec beaucoup d’envie. Vainqueur de la course FIS de Gaellivare, le Russe est passé au premier tiers de la course avec quatre secondes d’avance sur la meute.
 

 
Pendant ce temps, Klaebo a continué sur son rythme et a rapidement repris le leadership, avant de creuser progressivement des écarts sur ses adversaires. Le Norvégien s’est écroulé après la ligne d’arrivée, au bout de l’effort, pour s’offrir un deuxième succès de rang. Derrière lui, son compatriote Didrik Toenseth a fait une très belle impression en prenant la deuxième place à 15 secondes, juste devant la star locale Iivo Niskanen. Alexander Bolshunov a conservé sa place dans le top 5, juste devant le Kazakh Alexey Poltoranin.

 

Les Bleus dans le top 20

L’individuel classique de Ruka réussit rarement aux Français. Mais Maurice Manificat et Jean-Marc Gaillard ont réussi une course intéressante en prenant les 19e et 20e places, à une minute du prodige norvégien. Alexis Jeannerod peut être davantage frustré. Le Jurassien est sorti des trente meilleurs pour une petite seconde. Du côté des Suisses, seuls Jonas Baumann et Dario Cologna entrent dans les points avec les 23e et 29e temps.

Pour Martin Sundy, ce n’est sans doute pas le début de saison rêvé. Après trois années de règne, le Norvégien a carburé à l’ordianire sur les pistes de Ruka, entrant difficilement dans le top 10 du jour. Son rival de l’hiver dernier, Sergey Ustiugov peine également en ce début de saison, en témoigne sa 17e place.

 

 

 

Télécharger (PDF, 344KB)

 

Photo : Modica/NordicFocus

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.