König Ludwig Lauf : Aurélie Dabudyk conserve son titre

SKI DE FOND – Une semaine avant La Transjurassienne, Aurélie Dabudyk a remporté, dimanche, la König Ludwig Lauf. Le Haute-Savoie Nordic Team a également placé de nombreux fondeurs chez les hommes.

 

Des milliers de passionnés de ski de font se sont retrouvés, dimanche, à Oberammergau, en Bavière allemande pour participer à la 45e édition de la König Ludwig Lauf, deuxième étape de la FIS Worldloppet Cup.

C’est par des conditions météorologiques parfaites (après les petites chutes de neige de la nuit), que la Suédoise Maria Gäfnings et la Française du Haute-Savoie Nordic Team Aurélie Dabudyk se sont affrontées. Mais la dame de Haute-Savoie avait nullement envie de laisser échapper une épreuve qu’elle avait déjà gagnée l’an dernier. Leader du classement général, il lui a fallu puiser dans ses réserves pour vaincre. Maria Gräfnings, du team pro SAS, est arrivée seulement 15 secondes après elle. La troisième place est revenue à l’athlète suisse Seraina Boner, membre du team Jobstation/Rossignol, qui a déjà remporté la König Ludwig Lauf en 2013 et 2014.

« C’était beaucoup plus difficile aujourd’hui que l’an dernier, a confié Aurélie Dabudyk. Maria et moi avons travaillé ensemble pendant presque toute la course et c’est seulement sur le dernier kilomètre que j’ai pu m’échapper. Maintenant, je suis impatiente de participer à La Transjurasienne. »

A noter la 6e place de Céline Chopard-Lallier.

dav

 

Chez les hommes, nous ans assisté à une course assez lente. Comme il neigeait légèrement au petit matin, la piste n’offrait pas une glisse optimale et les athlètes en ont laissé sous le pied pendant les 20 premiers kilomètres. Environ 20 skieurs ont ensuite formé le peloton de tête, incluant les premières femmes. Parmi eux, le Norvégien Petter Soleg Skinstad qui a été très actif. Vainqueur l’an dernier, Max Olex a dû quitter ce groupe assez tôt.

Au moment du sprint final, il ne restait plus que 12 hommes. Le Norvégien Tore Bjoerseth Berdal a été le plus rapide, mais seulement quelques centimètres le séparent du Français Ivan Perrillat-Boiteux. La troisième place revient à l’Italien Riccardo Mich.
Avec la 4e place de Loïc Guigonnet, la 5e de Gérard Agnellet (leader du classement général) et la 6e d’Antoine Auger, le Haute-Savoie Nordic Team ont montré ses muscles.

Résultats de la König Ludwig Lauf 2018 – hommes

  1. Tore Bjoenseth Berdal (NOR) Équipe Koteneg
  2. Ivan Perrillat-Boiteux (FRA) – Haute Savoie Nordique
  3. Riccardo Mich (ITA) – Équipe Futura
  4. Loïc Guigonnet (FRA) – Haute Savoie Nordique
  5. Gérard Agnellet (FRA) – Hauate Savoie Nordic
  6. Antoine Auger (FRA) – Haute Savoie Nordique

 

Coupe du monde FIS Worldloppet au classement général après 2 étapes sur 7

  1. Gérard Agnellet (FRA, Équipe Nordique Haute-Savoie) – 125 points
  2. Tore Bjoenseth Berdal (NOR, équipe Koteneg) – 100 points
  3. Adrien Mougel (FRA, équipe Jobstation Rossignol) – 100 points

Résultats de la König Ludwig Lauf 2018 – Femmes

  1. Aurélie Dabudyk (FRA) – Equipe de Haute Savoie Nordique
  2. Maria Graefnings (SWE) – Équipe SAS pro
  3. Seraina Boner (SUI)
  4. Klara Moravcova (CZE) – Club de ski Jablonec nad Nisou
  5. Nicole Donzallaz (SUI) – Équipe Rossignol Suisse
  6. Céline Chopard-Lallier (FRA) – Équipe nordique crédit agricole Franche-Comté


Classement général FIS Worldloppet Cup après 2 étapes sur 7

  1. Aurélie Dabudyk (FRA, Équipe Nordique Haute-Savoie) – 200 points
  2. Maria Gräfnings (SWE, SAS Pro Team) – 140 points
  3. Klara Moravcova (CZE) – 95 points

 

Photos : Worldloppet

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.